19 juin 2020, 17:47
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83826491
0 Persons
Covid-19 / Iran : 120 nouveaux décès, le total passe à 9 392

Téhéran (IRNA)-En Iran les autorités sanitaires ont enregistré 120 nouveaux décès au cours des 24 dernières heures, le total passe à 9 392 morts. - Le nombre officiel de contaminations a atteint 200 262, annonce Sima Sadat Lari, porte-parole du ministère iranien de la Santé, ce vendredi 19 juin.

Selon les derniers chiffres officiels publiés, 2 615 patients atteints de coronavirus ont été identifiés au cours des dernières 24 heures, dont 986 ont été hospitalisés, ajoute Sima Lari.

« Le nombre de patients hospitalisés qui se trouvent en soins intensifs est de 2 833, pour lesquels nous souhaitons un bon rétablissement », a-t-elle poursuivi.

La porte-parole du ministère iranien de la Santé a déclaré : « Malheureusement, au cours des dernières 24 heures, 120 personnes sont mortes à cause du coronavirus, et le nombre total de décès dans le pays a atteint 9 392. »

Toujours selon Sima Lari le nombre total de personnes rétablies dans le pays est de 159 192 à ce jour.

S’agissant du nombre de tests de coronavirus, jusqu'à présent 1 370 718 tests ont été réalisés dans notre pays.

La porte-parole du ministère de la Santé a poursuivi : les provinces du Khouzestan, Hormozgan, Kurdistan, Bouchehr, Azerbaïdjan occidental, et la ville d’Iranchahr au Sistan et Balutchistan sont dans des un état délicat ; mais toutes les personnes doivent suivre les protocoles de santé, sinon on doit s’attendre à un retour du virus dans les provinces blanches avec une rapidité alarmante, a-t-elle prévenu.

Elle a déclaré que les décès et les hospitalisations sont le reflet de la réponse sociale aux recommandations sanitaires et du respect des règles de distanciation physique au niveau public, au cours des deux à quatre dernières semaines.

« Par conséquent, afin de réduire ce bilan amère et la transmission du coronavirus, la distanciation sociale doit être toujours observée et le port de masque à l'extérieur du domicile est une nécessité », a conclu Sima Lari porte-parole du ministère iranien de la Santé.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha