Résolution anti-iranienne du Conseil des gouverneurs : Moscou avertit contre l’aggravation de la situation

Moscou (IRNA)-Le représentant permanent de la Russie auprès de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Mikhaïl Oulianov, a déclaré mardi qu'une résolution du Conseil des gouverneurs sur l'accès à deux centres en Iran ne ferait qu'empirer les choses.

Mikhaïl Oulianov, a tweeté vendredi 18 juin que le Conseil des gouverneurs de l'AIEA avait adopté une résolution appelant l'Iran à autoriser l'AIEA à accéder à deux sites du pays. Il a ajouté que la Russie et la Chine ont voté contre la résolution.

« Nous voulons que l'AIEA et l'Iran résolvent ce problème », a déclaré le diplomate russe à l'Agence viennoise. « Mais nous pensons que la résolution ne fait qu’aggraver cette situation », a-t-il prévenu.

La résolution de la Troïka européenne (France, Royaume-Uni, Allemagne » contre l'Iran a été adoptée par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) le vendredi 19 juin, malgré la forte opposition de la Chine et de la Russie.

Réagissant à cette initiative destructive des pays européens co-signaitarie de l’accord multilatéral de 2015 sur le nucléaire iranien, qui n’ont jamais honoré leurs engagements liés au Pacte envers les Iraniens, Téhéran a promis « une réponse appropriée ».

Le Wall Street Journal a rapporté que 25 pays ont voté en faveur de la résolution et deux ont voté contre. Sept autres pays se sont abstenus.

Cette résolution qui appelle Téhéran à la coopération avec l’AIEA, intervient alors que l’Iran a le plus haut niveau de coopération et de réception des inspections de l'Agence parmi les États membres !

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha