L'Iran critique le «silence assourdissant» de l'Europe sur la répression américaine des rassemblements pacifiques

Téhéran (IRNA)- L'Iran a dénoncé les pays européens pour avoir fermé les yeux sur la répression américaine en cours contre les manifestations pacifiques contre le racisme, affirmant que leur «silence assourdissant» équivaut à de l'hypocrisie.

Dans un article publié sur son compte Twitter samedi, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Mousavi, a également critiqué l'administration américaine pour avoir refusé à son propre peuple le droit de respirer.

«Alors que le régime américain refuse le droit de respirer à son propre peuple et réprime brutalement les manifestations pacifiques, le «silence assourdissant» des prétendus champions des droits de l'homme en Europe et au-delà, démontre, une fois de plus, leur manque de sincérité, l'hypocrisie et les doubles standards», a-t-il déclaré.

Les États-Unis ont assisté à des rassemblements de masse contre la violence policière et la discrimination raciale après la mort d'un homme afro-américain non armé et menotté à Minneapolis le 25 mai.

George Floyd est décédé après qu'un officier de police américain s'est agenouillé sur le cou pendant plus de huit minutes malgré ses cris qu'il ne pouvait pas respirer.

Sa mort, filmée sur vidéo, a déclenché des manifestations dans les rues à travers les États-Unis, qui ont suscité une réponse policière de plus en plus lourde.

Les habitants de certains pays européens sont également descendus dans la rue en solidarité avec les rassemblements américains et ont détruit des statues et des monuments glorifiant l'esclavage et le colonialisme.

Jeudi, le ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré que le moment était venu pour la communauté internationale de tenir le régime américain responsable de ses violations des droits de l'homme à l'intérieur et à l'extérieur de ses frontières.

«Il est grand temps que le monde travaille pour la responsabilité du régime américain en matière de droits de l'homme au pays et à l'étranger», a tweeté le ministère.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha