Visite à Téhéran d’une délégation afghane présidée par le ministre par intérim des A.E., Mohammad Hanif Atmar

Téhéran (IRNA) - Le chef de la diplomatie par intérim de la République islamique d'Afghanistan, Mohammad Hanif Atmar, est arrivé ce dimanche matin à Téhéran, à la tête d'une délégation de haut niveau, composée de 45 hauts fonctionnaires du gouvernement afghan, pour une visite officielle de deux jours.

Selon le service de la presse du Ministère iranien des affaires étrangères, Mohammad Hanif Atmar et sa délégation qui l'accompagne ont rencontré le Chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, et un groupe de hauts fonctionnaires nationaux, à leur arrivée à Téhéran. La délégation afghane a participé à un déjeuner officiel organisé par Mohammad Javad Zarif.

Les deux parties s’attardant sur les relations bilatérales étendues et la profonde amitié entre les deux pays ont souligné leur volonté d'élargir et de renforcer les relations irano-afghanes.

Toujours lors de la rencontre, le ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré que le soutien du peuple et du gouvernement iraniens au peuple afghan pendant les années du jihad (Effort), et cela malgré les problèmes et les pénuries provoquées par les sanctions étrangères contre le peuple iranien, l’accueil réservé à plus de trois millions d'Afghans en République islamique d'Iran au cours des 40 dernières années, favoriser une éducation gratuite pour plus de 520 000 élèves afghans dans les écoles iraniennes, conformément à l'ordre du Guide suprême de la RII, et l'admission de plus de 22 000 étudiants afghans dans les universités iraniennes, témoignent de la bonne volonté et des sentiments fraternels du peuple et du gouvernement iraniens envers le peuple et le gouvernement afghans.

Javad Zarif a noté que le récent décret du Président Rohani de fournir un traitement gratuit, aux citoyens afghans atteints du coronavirus, dans les hôpitaux du pays est un autre exemple de cette coopération avec le gouvernement et le peuple afghans.

Félicitant Ashraf Ghani et Abdullah Abdullah pour leur récent accord politique et pour leur entente sur une gouvernance inclusive, le très haut diplomate, Mohammad Javad Zarif s'est dit satisfait du fait que la République islamique d'Iran ait pu jouer un rôle positif pour le pays voisin à la demande des parties afghanes. Il a annoncé que la RII reste « déterminée » à poursuivre ses efforts aux niveaux régional et international en faveur d’un consensus censé soutenir un dialogue inter-afghan appuyé par le rôle central du Gouvernement de Kaboul et dans le sens de la sauvegarde de la Constitution, du système politique de la République et du respect des droits et des normes soulignés dans la Constitution.

Pour sa part Hanif Atmar a remercié la République islamique d'Iran pour son soutien constant au peuple afghan au cours des quatre dernières décennies.

S’attardant sur la présence des représentants de toutes les sections du gouvernement afghan dans la délégation qui l’accompagne, le très haut diplomate a déclaré que ce déplacement vise à déployer des efforts pour répondre aux préoccupations (formulées depuis un certain temps), régler les problèmes et favoriser le terrain pour le développement et la promotion des relations bilatérales.

Le ministre par intérim afghan des A.E. a qualifié de « clé » et de « fraternel » le rôle « efficace » et « éminent » de la République islamique d'Iran pour créer un consensus régional et international en guise du soutien au gouvernement et à la Constitution de la République islamique d'Afghanistan, à l'établissement d'un cessez-le-feu dans le pays, et à une assistance pour entamer des pourparlers interafghans .

Il a appelé à cette occasion à la poursuite de ce rôle constructif joué par la République islamique d'Iran pour faire avancer le processus de paix en Afghanistan.

D'autre part le ministre iranien des Affaires étrangères mettant en garde contre les récentes campagnes d’intoxication médiatiques et des agissements de certains acteurs étrangers et courants politiques en Afghanistan, qui ont eu lieu en abusant des événements autour du sort tragique d’un nombre de citoyens afghans au cours des dernières semaines et qui visaient à saper la coopération étroite et l’atmosphère fraternelle entre les deux voisins.

Mohammad Javad Zarif a salué les relations irano-afghanes avant d’exprimer l'espoir de voir le gouvernement afghan veiller à empêcher les activités destructives des malfaiteurs qui guettent l’occasion pour saper les relations des deux pays.

Zarif a déploré les récents incidents tragiques pour des citoyens afghans. Se référant à l’évacuation des gardes-frontières afghans des postes de contrôle frontaliers du pays, qui a conduit au transfert de leurs responsabilités aux gardes-frontières iraniens, Javad Zarif a indiqué : « La principale cause de ces incidents était l’abus de trafiquants d'êtres humains qui ont profité de l'absence d'une surveillance adéquate des frontières. »

Dans le même temps, afin de garantir que de tels incidents malheureux ne se reproduisent plus aux frontières, les deux parties ont souligné la nécessité d'un contrôle plus efficace de la frontière commune et sont convenues de travailler ensemble pour améliorer le niveau et la qualité des contrôles aux frontières.

En outre, compte tenu des accords conclus pour fournir des bases juridiques aux citoyens afghans et leur accès au marché du travail iranien, dans le cadre des négociations pour la préparation d'un document complet sur la coopération stratégique bilatérale, les deux parties ont réaffirmé leur volonté pour finaliser et signer le document concerné dès que possible. Ils ont souligné la nécessité de mettre en œuvre les accords et d’en préparer les textes finaux pour leurs signatures par les Présidents iranien et afghan dans les trois prochains mois.

Au cours de la réunion, les deux parties ont noté le danger que représente le groupe terroriste de Daech pour la sécurité de la région ; Ils ont souligné la nécessité d'une coopération bilatérale dans la lutte contre ce groupe terroriste.

En plus de leur rencontre avec Zarif et le Secrétaire du Conseil suprême de la Sécurité nationale, Ali Chamkhani, Hanif Atmar et la délégation l’accompagnant rencontreront les ministres iraniens de l'Intérieur, du Travail et de l'Énergie, au cours de leur visite de deux jours à Téhéran.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha