Droits humains sélectifs : l’Iran condamne les abus perpétrés par des gouvernements occidentaux

Téhéran (IRNA)- Déçu de l'attitude sélective de certains pays occidentaux qui se posent en défenseurs des droits humains, le Conseil suprême des droits de l’homme de la République islamique d'Iran a condamné, dans une déclaration, émise ce mardi, les abus et les exploitations perpétrés par des gouvernements occidentaux qui profitent des potentiels internationaux contre l’Iran en matière de droits de l'homme.

 « La grande nation iranienne n'a aucun doute sur les abus à des fins politiques commis par des gouvernements occidentaux au Conseil des droits de l'homme », Peut-on lire dans la déclaration du Conseil suprême des droits de l’homme de la RII, émises ce mardi 23 juin.

« La question des peuples épris de la liberté du monde, en particulier de la brave nation iranienne à l’adresse des gouvernements occidentaux qui sont prétendument défenseurs des droits de l’homme, c’est que le régime usurpateur sioniste et le régime agresseur saoudien, ils doivent encore tuer combien d’enfants palestiniens et yéménites pour mériter une réaction sérieuse de la part des observateurs internationaux des droits de l'homme? », poursuit le texte.

« Le peuple vigilant d'Iran ne se laisse jamais duper par les jeux politiques et les machinations des médias mainstream des gouvernements occidentaux qui ont joué un rôle de premier plan dans des actes qui restent des exemples manifestes des violations des droits de l'homme, à savoir : comploter et alimenter un coup d'État contre le gouvernement légitime d'Iran, équiper et soutenir le dictateur Saddam pour envahir l'Iran, donner suite aux sanctions américaines contre le peuple iranien et les mettre en œuvre, soutenir les groupes terroristes, y compris les «Monaféqine (L'Organisation terroriste des Moudjahidine du peuple qui sont responsable de l’assassinat des 17.000 Iraniens dont 200 responsables de la République islamique d’Iran et qui ont massacré barbarement à la demande de Saddam les kurdes irakiens), donner refuge aux voleurs des biens du peuple iranien et ne pas les remettre à la justice iranienne et … », déplore la déclaration.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha