Engagements nucléaires : l’Iran « préoccupé » par les violations américaines et françaises

Londres (IRNA)-L'ambassadeur et le représentant permanent de l'Iran auprès des organisations internationales basées à Vienne, Kazem Gharibabadi, a exprimé sa profonde préoccupation face aux récents efforts des États-Unis et de la France pour violer le traité d'interdiction complète des essais nucléaires (UNTC).

Kazem Gharibabadi intervenant ce jeudi 25 juin à la 54e réunion de la Commission préliminaire du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires à Vienne, réaffirme la position de longue date et de principe de la République islamique d'Iran (RII) sur la nécessité d'éliminer complètement les armes nucléaires, avant d’indiquer : « Malheureusement, plus de Deux décennies après la ratification du traité, l'objectif principal de mettre fin au développement et à la promotion des armes nucléaires est devenu plus difficile à atteindre ! »

Le diplomate iranien a déploré que la communauté internationale ait récemment été témoin d'une approche destructrice des traités de désarmement nucléaire et de non-prolifération par certains États dotés d'armes nucléaires.
La rénovation et les essais d'armes nucléaires représentent une menace pour le traité TNP en tant que pierre angulaire du régime de désarmement et de non-prolifération nucléaires, ainsi que pour la paix et la sécurité internationale.

À cet égard, l'ambassadeur de notre pays a déclaré: « Le récent lancement de missiles balistiques intercontinentaux capables de transporter plusieurs ogives nucléaires (M51) par un sous-marin français le 12 juin 2020, est incompatible avec les obligations internationales de Paris. »

Faisant référence aux actions américaines, il a déclaré: « Le retrait unilatéral et illégal par Washington de nombreux accords internationaux, y compris le traité Ciel ouvert, Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), le Plan global d’action commun sur le nucléaire iranien de 2015 (PGAC ou accord nucléaire iranien), est devenu une démarche routine pour les États-Unis »
« Cette démarche non seulement contredit le multilatéralisme, mais encore sape la paix et la sécurité internationales », déplore l'ambassadeur et le représentant permanent de l'Iran auprès des organisations internationales basées à Vienne, Kazem Gharibabadi.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 5 =