27 juin 2020 à 09:34
Journalist ID: 3058
Code d'info: 83835066
2 Persons

Tags

Le sport féminin en pleine croissance dans le gouvernement de Rouhani
L'Iran remporte le championnat féminin de futsal de l'AFC en 2018

Téhéran (IRNA) – Le nombre de médailles remportées par les sportives iraniennes dans les compétitions internationales a été doublé au cours de ces 7 dernières années du gouvernement du président Rouhani.

L'histoire de la première médaille des sportives iraniennes dans les compétitions internationales remonte aux jeux asiatiques de Bangkok en 1966. La première médaille d'or pour le sport féminin d'Iran a été gagnée au cours des jeux asiatiques de Téhéran en 1974. Les femmes iraniennes remportent 4 médailles dans ces compétitions. Le nombre total de médailles remportées par l'Iran dans les tournois internationaux du sport féminin d'avant la Révolution islamique est de 5 médailles.  

Depuis 1979 et la victoire de la Révolution islamique jusqu'en 2013 et l'élection du président Rouhani, les femmes iraniennes avaient remporté 19 médailles dans les compétitions internationales mais depuis 2013 le sport féminin en Iran se met dans une phase de pleine croissance.

En 2016, pour la première fois, une athlète iranienne monte même sur le podium olympique avec une médaille de bronze au taekwondo.

Depuis 2013, les femmes iraniennes ont pu remporter 33 médailles asiatiques et une médaille olympique; le chiffre qui met en relief le bilan très réussi du gouvernement du président Rouhani en matière de sport féminin.

Najmeh Khedmati, la championne iranienne de tir féminin a obtenu la médaille d'or aux Jeux Asiatiques 2014 d'Incheon

Au cours de ces 7 années du gouvernement du président Rouhani, l'État a alloué plus de financement aux sports féminins, et plus de salles de sport ont été consacrées aux femmes. Les femmes en Iran participent à plus de 30 disciplines différentes, y compris des sports individuels comme le tennis, le karaté et les sports équestres, et des sports d'équipe tels que le futsal, le basketball, le handball, le volleyball et le hockey. Il y a aussi des programmes disponibles pour les athlètes féminines handicapées. Dans le domaine de l'éducation aussi, les filles et les femmes iraniennes  peuvent étudier l’éducation physique dans les universités et l'enseigner à d’autres femmes. Les femmes iraniennes sont actives dans tous les aspects du sport, y compris la formation, l'entraînement et l'administration. En outre, les femmes occupent de nombreux sièges au Comité national olympique de la République islamique d'Iran et elles jouent un rôle important dans la direction sportive du pays.

Le gouvernement du président Rouhani a également facilité la présence des femmes passionnées du sport dans les stades du pays.

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 1 =