29 juin 2020 à 23:19
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83838710
0 Persons
Identification de 40 Américains impliqués dans l'assassinat du martyr Soleimani (Téhéran)

Téhéran(IRNA)- Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères pour les Affaires juridiques et internationales, Mohsen Baharvand, a fait état de l'identification d'une quarantaine d'Américains impliqués dans l'assassinat du martyr Soleimani et a déclaré : « Un certain nombre d'autres personnes, dont plusieurs opérateurs de drones américains, n'ont pas été identifiés, et cela se fera bientôt. »

Selon le service de la presse du ministère iranien des A.E. des représentants des institutions politiques, juridiques, de sécurité, militaires et judiciaires ont participé à une réunion lundi 29 juin organisée par le vice-ministre des Affaires juridiques et internationales de la diplomatie iranienne sur les dernières évolutions liées au meurtre du général martyr Soleimani orchestré par les Etats-Unis le 3 janvier 2020 à Bagdad.

M.Baharvand a ajouté : « Aujourd'hui, nous avons convenu de poursuivre l'affaire plus rapidement, et après avoir identifié les individus américains et non américains restants, impliqués dans l'assassinat, le juge rendra bientôt un acte d'accusation basé sur des preuves indéniables. »

« Tout Ordre de la République islamique se mobilisera pour donner suite à l’affaire et ne l’abandonnera pas tant que la justice ne sera pas rendue », a-t-il conclu.

En plus de ceux impliqués dans ce crime, et puisque ce crime était un acte contre notre souveraineté et notre sécurité nationale, le gouvernement américain et ceux de plusieurs pays dont le territoire a été utilisé pour commettre ce crime ont une responsabilité internationale et doivent répondre de leurs acte devant la justice. Nous poursuivrons cela dans les milieux et organisations internationaux.

Le Pentagone a assassiné sur l'ordre du président US le commandant en chef de la Force Qods, l’éminent haut général Qassem Soleimani, le 3 janvier 2020.

Le haut commandant Soleimani a été tué en martyr dans une lâche attaque au drone américaine. Cette attaque a également coûté la vie au commandant en chef adjoint des Hachd al-Chaabi (Force de la Mobilisation populaire irakienne), Abou Mahdi Mohandes.

Ce lundi le procureur de Téhéran a déclaré que 36 responsables militaires et politiques américains, dont la personne de Donald Trump, et ceux d'autres pays impliqués dans l'assassinat terroriste ciblé du grand général Qassem Soleimani, à Bagdad, font l’objet d’une poursuite judicaire, l'Iran a demandé à cette fin à Interpol qu'une « notice rouge » soit émise à leur encontre.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 1 =