1 juil. 2020 à 08:38
Journalist ID: 3058
Code d'info: 83840240
0 Persons

Tags

Takht-Ravanchi: Le Conseil de sécurité n'a pas soutenu l'acte anti-iranien des USA

New York (IRNA)- Après la réunion du Conseil de sécurité concernant la résolution 2231, le représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies a précisé que les membres du Conseil de sécurité n'ont pas soutenu la proposition des États-Unis de prolonger l'embargo sur les armes contre l'Iran.

Madjid Takht-Ravanchi a écrit mardi soir sur sa page Twitter: "Les membres du Conseil de sécurité ont annoncé de nouveau leur soutien à l'égard du JCPOA et de la résolution 2231. Cela a prouvé encore qu'ils ne soutiennent pas la proposition des États-Unis de prolonger l'embargo sur les armes imposé contre l'Iran. Cet acte illégal des Américains est la manifeste violation de la résolution 2231 de l'ONU."

Ce diplomate iranien a ajouté: "Les États-Unis doivent immédiatement abandonner leur projet de résolution avant qu'il ne soit de nouveau rejeté."

Le Plan d'action global commun (JCPOA) signé en juillet 2015 entre l'Iran et les membres permanents du Conseil de sécurité, l'Union européenne et l'Allemagne a été validé et officialisé par la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l'ONU. Cette résolution met en relief la levée ou la suspension des sanctions onusiennes et des sanctions unilatérales américaines contre le peuple iranien.

En vertu du mécanisme défini dans la résolution 2231, tous les 6 mois, le Secrétaire général de l'ONU doit soumettre un rapport au Conseil de sécurité sur la mise en œuvre de cette résolution. Le 9ème rapport du SG de l'ONU a été présenté le 30 juin 2020 au Conseil de sécurité.

Lors de cette réunion du 30 juin organisée en ligne, tous les membres du Conseil de sécurité, à l'exception des États-Unis, ont pleinement soutenu le JCPOA. Ils ont également critiqué l'unilatéralisme des États-Unis en imposant des sanctions illégales à l'Iran.

 Les États membres du Conseil de sécurité ont également critiqué le retrait américain du JCPOA en 2018. Lors de cette réunion, les représentants des États membres du Conseil de sécurité ont souligné que le prolongement de l'embargo sur les armes imposé contre l'Iran viole la résolution 2231.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif aussi a assisté à cette réunion où il a prononcé une intervention appelant au multilatéralisme dans la politique internationale.  

Votre commentaire

You are replying to: .
8 + 3 =