La communauté internationale devrait accroître son aide au peuple syrien, loin de toute discrimination

Téhéran (IRNA)-Selon le Centre d’informations présidentiel, Hassan Rouhani, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, dans une déclaration conjointe publiée à l’issue du sommet virtuel des dirigeants de trois pays garants du processus d’Astana en 14 paragraphes mercredi premier juillet 2020, ont souligné que le conflit syrien n'avait pas de solution militaire et Il ne peut être résolu que par le biais d’un dialogue syro-syrien et avec le soutien des Nations Unies conformément à la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Les trois Présidents iranien, russe et turc, en tant que les garants du processus de paix d’Astana, ont également exprimé leur détermination à contrer les projets divisionnistes et séparatistes visant à saper la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Syrie, ainsi qu'à menacer la sécurité nationale des pays voisins.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 5 =