2 juil. 2020 à 12:19
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83841955
0 Persons
Explosion d’une clinique de Téhéran: l'ambassade de France en Iran présente ses condoléances

Téhéran (IRNA)- L'ambassade de France en Iran sur son compte Twitter a adressé ses plus sincères condoléances aux familles des victimes, et a souhaité aux blessés un prompt rétablissement à la suite d'une explosion meurtrière dans la clinique Sina Athar de la capitale, Téhéran, mardi 30 juin, qui a fait 19 morts et plus d'une douzaine d'autres blessés.

La police et les autorités judiciaires iraniennes affirment qu'un certain nombre de mandats d'arrêt ont été émis dans le cadre d'une explosion massive qui a été suivie d'un énorme incendie dans un centre médical à Téhéran, qui a coûté la vie à 19 personnes - principalement des médecins et du personnel médical.

L’explosion a frappé mardi soir la clinique de cinq étages de Sina At’har, dans le nord de Téhéran, tuant 15 femmes et quatre hommes et en blessant 14 autres.

Plus de la moitié des victimes faisaient partie du personnel médical de la clinique, selon le Conseil médical iranien.

Il a fallu deux heures aux pompiers pour contenir l'incendie qui a suivi l'explosion, a déclaré Jalal Maleki, porte-parole des pompiers de Téhéran, ajoutant que 20 personnes avaient été secourues.

S'adressant à l'agence de presse IRNA, Mehdi Forouzesh, chef de l'organisation de médecine légale de la province de Téhéran, a déclaré que l'institut médico-légal s'emploie à identifier les victimes.

Les victimes ont été étouffées par l'épaisse fumée et les fumées du feu. Les corps étaient donc reconnaissables, éliminant le besoin de tests ADN.

Les premiers rapports ont suggéré que l'incident était dû à une fuite des réservoirs d'oxygène stockés dans les niveaux inférieurs du bâtiment, mais une enquête est en cours pour faire la lumière sur les détails.

Plus tôt dans la journée, mercredi, le président Hassan Rohani a appelé les institutions compétentes à ouvrir rapidement une enquête «précise et experte» sur la cause exacte de la tragédie «déchirante».

Le président a appelé à des mesures strictes pour empêcher la répétition de tels incidents à l'avenir.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 3 =