Le président Rohani souligne les progrès de l'Iran dans le secteur de l'énergie malgré les sanctions, le COVID-19

Téhéran (IRNA)- Le président Hassan Rohani a souligné les avancées majeures de l'Iran dans les secteurs du traitement de l'eau et de l'électricité, disant que son administration est fière de lancer de nouveaux projets alors que le pays est sous la pression des sanctions américaines et de l'épidémie de coronavirus.

S'adressant à une cérémonie, tenue jeudi par vidéoconférence pour ouvrir 10 projets d'infrastructure et de développement dans les industries de l'eau et de l'électricité dans les provinces de Fars et de Kermânchâh, Rohani a déclaré que son administration a mis en service 37 installations de traitement de l'eau au cours des sept dernières années.

Il a déclaré que la République islamique était fière de faire des progrès dans les industries énergétiques sous la pression des sanctions, luttait contre la pandémie de coronavirus et faisait face à la situation où «un tyran et une superpuissance comme les États-Unis augmentent les pressions, les menaces et sanctions »constamment.

Le peuple iranien peut être assuré que l'administration est pleinement prête à servir la nation et à réduire les problèmes malgré les pressions et les sanctions, a souligné Rohani.

Rendant hommage au ministère de l'Énergie et au secteur privé pour l'excellent travail d'ouverture de projets d'approvisionnement en eau et d'électricité à travers le pays, il a déclaré que 99,9% des habitants des villes et plus de 82% de la population des villages bénéficient actuellement d'une eau courante saine.

C'est une gloire pour la République islamique que l'administration ait inauguré un barrage tous les deux mois en moyenne, une station d'épuration tous les mois et une station d'épuration municipale tous les 50 jours, a ajouté le président.

Avant de commander l'ouverture officielle de six centrales solaires dans la province méridionale de Fars, Rohani a déclaré que les centrales solaires pourraient être une option très appropriée pour la production d'électricité compte tenu des conditions climatiques de l'Iran, étant donné qu'elles génèrent une énergie propre, sans pollution et sans besoin de consommation d'eau.

«Il est très important que nous soyons passés du kilowatt (balances) aux mégawatts dans les centrales solaires.»

Rohani a en outre proposé l'idée de promouvoir les systèmes solaires sur les toits à travers l'Iran, affirmant que le développement des technologies solaires permettrait à chacun de transformer le toit de sa maison en centrale solaire, d'utiliser l'électricité dont il a besoin et de vendre l'excédent au gouvernement.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 8 =