Le complot des ennemis pour provoquer un effondrement économique en Iran «ne mène à rien» (Rohani)

Téhéran (IRNA) - Le Président de la République islamique d'Iran (RII), Hassan Rohani, s'attardant sur le fait que dans sa guerre psychologique contre l'Iran, l'ennemi joue principalement la carte des marchés de devise, des pièces d'or et de capitaux, a déclaré que la machination vise à perturber l'économie iranienne. «Mais la conspiration des ennemis pour détruire l'économie iranienne ne réussira pas», a-t-il insisté.

Selon le service de la presse présidentiel, Hassa Rohani, s'exprimant lors d'une réunion du quartier général économique du gouvernement, dimanche 5 juillet, a déclaré : «Faisant l'objet d'une guerre économique des ennemis en pleine crise de la pandémie du coronavirus, le peuple iranien vivent des conditions difficiles et traversent une période difficile.»
 «Nous tous, avec notre sentiment d'appartenance à la patrie, à l'Ordre de la RII et à la Révolution, nous endurons les défis et les difficultés. Nous sommes patients face aux difficultés et aux épreuves, nous franchissons les étapes de la réalisation de l'objectif important d'une économie sans pétrole et la victoire dans cette direction nécessite l'unité, la cohésion et le soutien de tous les groupes et toutes les couches de la société», a-t-il poursuivi. 

«Ces derniers mois, les frontières ont été fermées en raison de l'épidémie du coronavirus et des restrictions imposées à l'exportation et à l'importation de marchandises.» 
«Mais le peuple iranien peut être sûr qu'avec le retour du commerce à la routine après la pandémie de Covid-19, les marchés d'exportation et d'importation reviendront à la normale dans les mois à venir et nous parviendrons à la stabilité de l'économie et du marché des changes», a conclu Hassan Rohani. 

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 14 =