Nouvelle méthode développée par des chercheurs iraniens pour mettre à niveau les imprimantes 3D de ciment

Téhéran (IRNA)-Des chercheurs du Centre d’étude sur les nanomatériaux de la Faculté de génie civil de l'Université iranienne des Sciences et de la Technologie (Elm-o-Sana’at ) ont présenté une nouvelle technique d'induction, qui est une méthode nouvelle et efficace dans le domaine de l'impression 3D, et améliore son application dans le domaine de la construction.

Une imprimante 3D de construction est une machine qui peut construire des maisons en déposant un matériau (du ciment, par exemple) couche par couche

L’impression 3D de ciment – est une technologie d’impression 3D similaire à celle utilisée par les imprimantes 3D FFF (dépôt de fil fondu). Du matériau de type pâte, en l’occurrence du ciment ou de la boue, est poussé à travers une buse de manière à former des couches.

Certains experts considèrent l'impression 3D comme l'une des technologies les plus importantes à l'avenir et pensent qu'elle remplacera bon nombre des méthodes actuelles. Chaque pays qui souhaite ne pas subir la pénurie sur plan industriel devrait renforcer les fondements de cette science à l’échelle nationale.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 10 =