« Mentir et accuser » sont des éléments clés de la politique étrangère américaine (Téhéran)

Téhéran (IRNA)- « Le mensonge, l’accusation et la haine sont parmi les principaux éléments de la politique étrangère américaine, en particulier sous l’actuel régime, et les allégations dégoûtantes du secrétaire d'État américain découlent de cette approche », affirme le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Selon le service de la presse du ministère, le porte-parole de la diplomatie iranienne, Seyyed Abbas Moussavi, a déclaré jeudi en réponse aux allégations des autorités américaines sur la saisie d'un navire iranien transportant des prétendues armes vers le Yémen : 

« Mentir, accuser et inciter à la haine sont des éléments clés de la politique étrangère américaine, en particulier sous le régime actuel. »

Le diplomate iranien a qualifié de « sans fondement » les accusations proférées par le Secrétaire d’Etat américain contre l’Iran. 

« Les Américains, qui n'ont pas réussi à maintenir les restrictions d'armement contre notre pays et n’ont pas obtenu le soutien de la communauté internationale et du Conseil de sécurité à cette fin, ont maintenant recours à de faux prétextes pour maintenir, via les tactiques de mensonge et d’accusation, leur soi-disant pression maximale et faire avancer leurs projets vicieux », a précisé Abbas Moussavi.

S’attardant sur le fait que les États-Unis et l'Arabie saoudite ont imposé un blocus de cinq ans au peuple yéménite, il a déclaré que ces deux régimes ont, ainsi, provoqué la mort de milliers de personnes victimes de la famine et de la malnutrition. 

« Au lieu de répondre aux crimes qu’ils ont commis au Yémen, ces deux régimes se dérobent et accusent dans une fuite en avant les autres par des allégations sans fondement », a estimé le porte-parole de la diplomatie iranienne.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 9 =