12 juil. 2020 à 03:50
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83852186
0 Persons
Syrie : l'ambassadeur d'Iran à La Haye fustige l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques

Téhéran (IRNA)- « Déséquilibrée, politisée et inadmissible », c’est ainsi qu’a qualifié l'ambassadeur d'Iran aux Pays-Bas, la nouvelle décision du groupe occidental au sein de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques, contre la Syrie, avant de déclarer le geste comme une étape vers la politisation de l'organisation et qui n’aura d’autre résultat que « semer la discorde » parmi ses membres.

La 94e session du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) s'est terminée jeudi avec 29 voix pour, 9 abstentions et trois contre (Iran, Russie, Chine), en faveur de la nouvelle décision du Groupe occidental contre la Syrie, intitulée « Acquisition et utilisation par la Syrie d'armes chimiques ».

L'ambassadeur d'Iran aux Pays-Bas, Alireza Kazemi Abadi, tout en qualifiant d'illégitime la formation de l'équipe d'enquête et d'identification de l'organisation et en fustigeant le rapport partial et partiel du groupe contre la Syrie, qui accusait Damas d'utiliser de prétendues armes chimiques dans la ville de Latamné, dans le nord de la Syrie, a qualifié la décision de « déséquilibrée, politisée et inacceptable ».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 10 =