13 juil. 2020 à 10:47
Journalist ID: 3058
Code d'info: 83853693
1 Persons

Tags

Le JCPOA, 5 ans après, l'analyse de l'ancien ambassadeur britannique

Londres (IRNA) – "Le retrait illégal des États-Unis du JCPOA a empêché l'exploitation d'une grande partie des capacités potentielles de cet accord au cours des cinq dernières années. Le JCPOA reste pourtant un document important et une source d'espoir pour la réalisation du multilatéralisme.", a déclaré l'ancien ambassadeur britannique en Iran.

Lors d'une interview exclusive avec le correspondant de l'IRNA à Londres à l'occasion du cinquième anniversaire de la signature de l'accord de Vienne, Richard Dalton a ajouté: "Les interactions diplomatiques, sécuritaires et économiques multilatérales entre les pays du Moyen-Orient, y compris l'Iran, sont le meilleur moyen d'assurer une future coopération pacifique entre les peuples du golfe Persique."

L'ancien ambassadeur britannique en Iran a déclaré: "Il est maintenant temps de mettre fin aux souffrances du peuple iranien causées par les sanctions injustes et unilatérales des États-Unis. Il est maintenant temps que les pays européens respectent leurs obligations financières et commerciales."

Dalton a ajouté: "J'espère que d'ici 2021, nous verrons un changement dans l'approche destructrice du gouvernement américain. La même approche qui, avec les politiques maléfiques d'autres gouvernements, a fait de l'État américain le plus grand supporteur de l'instabilité dans le Moyen-Orient."

En 2018, le président américain Donald Trump a unilatéralement et illégalement retiré son pays du JCPOA et a rétabli les sanctions anti-iraniennes levées dans le cadre de l'accord de Vienne.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Tags

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 0 =