14 juil. 2020 à 17:59
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83855759
0 Persons
Washington a perdu sa crédibilité en se retirant de l'accord nucléaire (Téhéran)

Téhéran (IRNA)- Les répercussions du retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire ne sont pas comparables à leur retrait des autres traités internationaux, parce que Washington, à cette étape, s’est imposé à l’isolement et a perdu sa crédibilité dans le monde.

Lors de sa conférence de presse, ce mardi 14 juillet, Rabiei a affirmé que l'Iran traverse les conditions les plus difficiles et les sanctions les plus sévères imposées par les Etats-Unis et ses alliés malveillants dans la région et dans le monde.

Faisant référence au cinquième anniversaire de la signature de l'accord sur le nucléaire, le responsable iranien a ajouté que l’accord avait quelque peu perdu ses performances parmi le peuple iranien, après que Washington s'en est retirée et Trump et ses partisans ont imposé des sanctions injustes  afin d'éliminer notre économie.

Les Américains ont interdit au peuple iranien de bénéficier des avantages économiques de l'accord nucléaire; Ce qui a causé de grandes pertes au niveau international et à l'opinion publique américaine pour ces derniers aussi, a-t-il poursuivi.

Ailleurs dans son discours, Ali Rabiei a évoqué l'accord Iran-Syrie sur la coopération militaire, de défense et de sécurité lors de la réunion du chef d'état-major des forces armées de la République islamique d'Iran, le général de division Mohammad Bagheri et du ministre syrien de la Défense, le général Ali Abdullah Ayyoub. « L’Iran et la Syrie ont des relations solides en termes de lutte conjointe contre le terrorisme», a-t-il dit, ajoutant que «nous pensons que la guerre contre le terrorisme n'est pas encore terminée, et sans renforcer la force militaire du Front de résistance, le retour des terroristes dans la région" serait possible.»

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 9 =