19 juil. 2020 à 23:27
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83862415
0 Persons
Coronavirus: le point sur la reprise du trafic aérien en Iran

Téhéran (IRNA)- La progression des vols étrangers s'améliore, avec la reprise hebdomadaire des vols européens vers Londres, Amsterdam, Manchester, Stockholm et Paris, et des compagnies aériennes iraniennes desservent également certains pays voisins.

Selon une annonce de l'Autorité de l'aviation turque il y a un mois, avec une déclaration sur l'état de préparation de la Turquie, la frontière aérienne entre les deux pays a été ouverte, mais Turkish Airlines n'a pas repris ses vols vers l'Iran.

Mais, selon le gouvernement turc, la frontière aérienne entre l'Iran et la Turquie a de nouveau été fermée ce matin (dimanche), et aucun vol d'Iran vers les villes turques et vice versa ne sera opéré jusqu'à nouvel ordre.

Cependant, les vols sur la liaison Téhéran-Dubaï ont des conditions différentes, et ces vols sont opérés par Empirates, et les passagers de ces vols doivent avoir une carte de séjour. Mahan Airlines est également l'une des compagnies aériennes locales opérant de nouveaux vols depuis l'aéroport Imam Khomeini vers la même destination.

Cependant, les conditions des vols d'Iran Air vers des destinations européennes sont légèrement meilleures: les vols vers Londres, Amsterdam, Manchester, Stockholm et Paris se poursuivent chaque semaine, et les négociations d'Iran Air avec German Airlines pour rouvrir les vols allemands progressent bien.

Qatar Airways continue de diriger les vols de transit de l’Iran, et le babillard de l’aéroport Imam affiche plus de deux vols quotidiens vers Doha, ce qui conduit au transport de passagers iraniens de la frontière aérienne du Qatar vers l’Europe.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 2 =