L'Iran confirme la procédure française sur les boîtes noires des avions ukrainiens

Téhéran (IRNA)- La délégation iranienne envoyée à Paris pour décoder les boîtes noires des avions ukrainiens a confirmé la procédure du Bureau d'enquête et d'analyse (BEA) pour la sécurité de l'aviation civile.

Dans son communiqué, la délégation iranienne conduite par Arash Khodaie a annoncé que la mesure technique concernant le décodage des boîtes noires du vol d'avion ukrainien PS752 avait été achevée jeudi au laboratoire du BEA.

Le processus de décodage s'est terminé sous la supervision de l'Iran et en utilisant des équipements et des experts français.

Outre la délégation iranienne, des représentants du National Transportation Safety Board (NTSB) et de Boeing en tant que concepteur de l'avion, de l'Ukraine en tant qu'utilisateur de l'avion et de la France en tant que pays ayant présenté les services techniques ont assisté au processus.

Des représentants de la Suède, du Royaume-Uni et du Canada ainsi que des représentants de l'OACI ont participé à la procédure de décodage des boîtes noires.

Les données décodées seront utilisées pour finaliser les informations et présenter des conseils de sécurité pour éviter les accidents à l'avenir.

Plus tôt, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères aux Affaires juridiques et internationales, Mohsen Baharvand, a déclaré qu'une délégation iranienne se rendrait à Kiev la semaine prochaine pour discuter de la question avec la partie ukrainienne.

En tant que pays dans lequel le tragique accident s'est produit, l'Iran a fait de son mieux sur la base des réglementations internationales et nationales ainsi que de la Convention de Chicago sur l'aviation civile internationale pour s'attaquer au problème, a-t-il ajouté.

Le représentant iranien auprès de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) a tenu des réunions avec ces entreprises et l'Organisation de l'aviation civile iranienne était en contact avec d'autres pays par vidéoconférence, mais l'épidémie de coronavirus a retardé considérablement le processus, a-t-il noté.

L'Iran a invité d'autres pays, mais en raison de l'épidémie de COVID-19, ils ont refusé de venir, Téhéran a donc dû envoyer les boîtes noires en France, a déclaré le diplomate iranien.

Le gouvernement français a transmis des informations sur les boîtes noires à Paris et les a transmises au Bureau d'enquête et d'analyse pour la sécurité de l'aviation civile (BEA), a réitéré Baharvand.

Un avion de ligne ukrainien Boeing 737 a été accidentellement abattu par une fusée iranienne près de Téhéran le 8 janvier 2020.

Cela s'est produit après l'attaque terroriste américaine contre le cortège du général Qasem Soleimani, feu commandant des forces Qods et ses compagnons à l'aéroport de Bagdad le 3 janvier 2020.

L'Iran a rendu la pareille à l'opération terroriste américaine en frappant la base aérienne américaine d'Ain al-Assad en Irak

Le commandant de la Force aérospatiale du Brigadier-général du CGRI, Amir-Ali Hajizadeh, a admis que l'erreur humaine était responsable de la tragédie aérienne.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 3 =