3400 œuvres culturelles et historiques ont été rendues à l'Iran au cours des six dernières années

Téhéran (IRNA)- Le vice-président de l'Organisation du patrimoine culturel, de l'artisanat et du tourisme d'Iran, Mohamad Hasan Talebian, a déclaré lundi que depuis l'année iranienne 1393 (2014-5) jusqu'à aujourd'hui, 3400 œuvres culturelles et historiques ont été restituées au pays.

Lors d'une réunion tenue ce lundi avec l'ambassadeur de Grèce à Téhéran, Dimitri Alexandrakis, Talebian a assuré que l'Iran est l'un des pays les plus performants dans la restauration des monuments historiques et culturels, et que les mesures adoptées ont facilité le marché mondial pour empêcher aujourd'hui la contrebande et la vente de biens culturels et historiques.

Considérant que l’Iran, comme la Grèce, a été confronté à de nombreux pillages, vols et contrebande de biens historiques au cours des deux derniers siècles, nous espérons que grâce à la coopération et à l'adoption de solutions appropriées, nous pourrons ouvrir la voie à la restitution des trésors volés », a-t-il ajouté.

Les deux parties ont également souligné la nécessité de maintenir une coopération accrue et d'échanger des expériences dans le domaine du retour de ces œuvres volées.

Alexandrakis a souligné que le patrimoine culturel, le tourisme et l'artisanat dans le monde difficile d'aujourd'hui sont des outils très importants pour promouvoir et consolider la paix entre les communautés et les nations, et a déclaré que son pays souhaitait profiter de l'expérience de l'Iran et coopérer au retour des biens culturels et historiques.

Enfin, l'ambassadeur a suggéré qu'il serait intéressant de tenir un séminaire axé sur Persépolis et l'Acropole dans le but de faire prendre conscience des similitudes culturelles des deux nations, en particulier dans ces deux monuments importants.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 3 =