L'Iran réduit à zéro les importations de biens étrangers similaires à ceux produits dans le pays

Téhéran (IRNA)- Le vice-ministre de l'Industrie, des Mines et du Commerce, Hosein Modares Khiabani, a déclaré que pour développer les exportations et contrôler les importations, le ministère essaie d'empêcher l'entrée de marchandises similaires à celles produites dans le pays.

S'adressant à IRNA, Khiabani a expliqué que ces produits (principalement des articles de luxe et non essentiels) représentaient une sortie de devises de 3,5 milliards de dollars en 2018 et de 290 millions de dollars en 2019.

Cette année, nous essayons de réduire ces importations à zéro et de les limiter à celles des matières premières, des produits de base, des machines et des équipements, a-t-il déclaré.

L'an dernier, la valeur des importations s'élevait au total à 43,7 milliards de dollars, dont 85% correspondaient aux biens d'équipement, aux intermédiaires et aux matières premières pour la production, et les 15% restants aux biens de consommation. essentiels, a-t-il ajouté.

«L'Iran partage des frontières avec 15 pays voisins, auxquels sont destinées 60% de nos exportations», a-t-il déclaré.

Khiabani a conclu en célébrant qu'après la signature de l'accord de coopération avec les pays eurasiens en octobre de l'année dernière, le volume des exportations iraniennes vers ces pays a augmenté de 63%.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 13 =