Un cinéaste iranien devient membre régulier de l'événement cinématographique algérien

Téhéran (IRNA) - Le 5ème Festival international du court-métrage algérien « Al-Bawaba » a présenté le cinéaste iranien, Habib Bavi Sajed, en tant que membre permanent de son comité de sélection.

Le festival du court-métrage Al-Bawaba se tient en ligne à la fin de chaque mois en raison de l'épidémie de coronavirus. Ce festival a pour objectif de maintenir et de créer un environnement cinématographique adapté aux jeunes.

En avril 2021, une sélection des films du festival sera projetée au public pendant 10 jours dans la ville d'Annaba, dans le nord-est de l'Algérie, en présence de cinéastes et de membres du jury de sélection.

Des ateliers de réalisation de films auront lieu pendant le festival
Chez les jeunes cinéastes, cinq films de cinq minutes seront produits en concertation avec les membres du jury de sélection et de jugement pour faire passer le cycle du court métrage de la théorie à la pratique.

Habib Bavi Sajed est un cinéaste arabe iranien originaire du khouzestan (sud) qui a précédemment réalisé et produit un film sur sa région et sa culture appelé « Sami ».

Bavi Sajid, qui a déjà jugé dans d'autres festivals, dont le Festival international du film de Mascate à Oman, organisera également un atelier de la formation de Scénariste en marge de l’événement culturel algérien.

Le cinéaste iranien, qui est membre de l'Association nationale des Réalisateurs de cinéma et membre du Réseau Documentaire Européen (EDN), a déjà eu des ateliers de formation cinématographique dans d'autres pays arabes.

On dit que la série d'ateliers pédagogiques de ce cinéaste a récemment démarré sous forme de tournées et en ligne dans plusieurs pays arabes et africains.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 11 =