L'Iran démantèle cinq équipes d'espionnage liées à des services de renseignement étrangers (ministère du renseignement)

Téhéran (IRNA)- Les forces de renseignement iraniennes ont identifié et arrêté un certain nombre d'espions liés à des services d'espionnage étrangers.

Le chef adjoint du département de contre-espionnage du ministère du renseignement a annoncé mardi que cinq équipes d'espions avaient été démantelées dans le processus, décrivant les arrestations comme la dernière d'une série de coups portés au «système hégémonique».

Le responsable a déclaré que des agents du renseignement étranger, utilisant diverses méthodes complexes, tentaient d'espionner les projets nucléaires, politiques, économiques, militaires et infrastructurels de l'Iran.

Ils opéraient sous les auspices de la Central Intelligence Agency (CIA), de l'agence d'espionnage israélienne Mossad et de ceux de certains pays européens impliqués dans de récentes affaires d'espionnage et avaient l'intention de mener des actes de sabotage en Iran, d'intensifier les sanctions cruelles contre le pays, d’empêcher la République islamique d’acquérir un savoir-faire moderne et nuire aux relations de Téhéran avec les États amis, a noté le responsable.

Le responsable a déclaré que ces tentatives désespérées avaient été contrecarrées grâce à la vigilance et au commandement du renseignement des forces de sécurité iraniennes.

Le responsable a lancé un avertissement à «ceux qui ont été trompés, les traîtres et les ennemis secrets et manifestes de la République islamique», soulignant qu’ils ne seront pas à l’abri du commandement des services de renseignement iraniens en aucun lieu en ce qui concerne la sécurité nationale du pays.

Le responsable du ministère des Renseignements a assuré à la nation iranienne que tout complot ennemi serait contré sévèrement et rigidement.

Plus tôt mardi, le porte-parole du pouvoir judiciaire, Gholamhossein Esmaili, a déclaré que cinq ressortissants iraniens avaient été récemment arrêtés pour espionnage pour Israël, la Grande-Bretagne et l'Allemagne, ajoutant que deux d'entre eux avaient déjà été condamnés.

Portant un coup cinglant aux ennemis de l’Iran, le ministère iranien du renseignement a déclaré le 1er août qu’il avait arrêté Jamshid Sharmahd, le chef du groupe terroriste américain Tondar.

Dans un communiqué, le ministère a déclaré que les forces de sécurité iraniennes avaient réussi à arrêter Sharmahd, qui dirigeait «des opérations armées et des actes de sabotage» en Iran depuis les États-Unis.

Sharmahd était le cerveau d'une attaque terroriste de 2008 qui visait la mosquée Seyyed al-Shohada dans la ville de Shiraz, tuant 14 personnes et en blessant plus de 200 autres.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
8 + 9 =