L'Iran proteste contre le silence de l'AIEA sur les activités nucléaires saoudiennes et israéliennes

Londres (IRNA) - L'ambassadeur d'Iran à Genève, Esmaïl Baqaï Hamaneh, a protesté contre le mutisme observé par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sur les activités secrètes du programme nucléaire saoudien et des armes atomiques israéliens, affirmant que le double standard de l'organisation avait remis en cause sa crédibilité et sa neutralité professionnelle.

Intervenant vendredi 14 août, à une séance plénière de la conférence sur le désarmement, l’ambassadeur iranien auprès du bureau des Nations Unies à Genève a déclaré : « Alors que le régime israélien, en tant que seul détenteur d'armes nucléaires dans la région, continue de violer ouvertement le droit international et de renforcer son arsenal atomique, le programme nucléaire saoudien complique pour sa part la situation dans la région. »

Le diplomate a appelé l'ambassadeur saoudien à répondre aux préoccupations de la communauté internationale, au lieu d’avancer des allégations montrée de toute pièce et de blâmer (dans une fuite en avant) les autres pour tous les erreurs et crimes commis par Riyad avec le soutien des États-Unis dans la région.

L’ambassadeur de la RII a déclaré que l’Arabie saoudite, bien qu’elle soit membre du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), n’a pas rempli ses obligations à cet égard. « Le manque de transparence et de coopération de Riyad avec les inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a soulevé de graves inquiétudes quant aux dimensions du programme nucléaire de l'Arabie saoudite », a-t-il fait remarquer.

L'ambassadeur iranien a également appelé l'Arabie saoudite à agir en tant qu'acteur responsable dans la région et à mettre fin au massacre du peuple yéménite, au terrorisme et à l'extrémisme qui ont dévasté certains pays arabes de la région, enfin à permettre aux pays de la région de bâtir une confiance collective favorisant la stabilité, le calme et les profondes relations de bon voisinage.

« Acteurs malveillants qui cherchent à détruire l'accord nucléaire multilatéral de l'Iran (JCPOA) et la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l'ONU qui l’endosse, au mépris du droit international », c’est ainsi qu’a qualifié le diplomate I’Arabie Saoudite et le régime de Tel-Aviv.

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 12 =