Présence de 2000 chercheurs mondiaux au Congrès international de génétique dont l’Iran est co-organisateur

Téhéran (IRNA)- Le secrétaire scientifique du Congrès international de génétique (GC 2020) dont l’Iran est co-organisateur avec l’Italie, Javad Mola, a déclaré mercredi que la plupart des pays, notamment européens, ont participé à ce congrès : « Environ 2 000 personnes du monde entier participent à cet événement », a-t-il précisé.

Selon l'IRNA, Javad Mola intervenant mercredi soir lors du 16e Congrès national et du 4e Congrès international de Génétique (GC 2020), qui s'est tenu à temps partiel et au mode semi-virtuel, a ajouté : « L’Iran co-organise avec l’Italie ce congrès auquel ont participé deux mille chercheurs et professeurs du monde entier. »

S'exprimant à l'Université de Tarbiat Modares, hôte de l'événement, à Téhéran, cette autorité scientifique iranienne a ajouté : « Environ 1 500 articles seront présentés en 40 jours dans divers domaines de la génétique. »

« Les années précédentes, lors de la participation à ce congrès qui était non-virtuel, il a eu lieu pour une période plus courte, mais cette année, en raison de la tenue virtuelle de l'événement, à la suite de la pandémie du coronavirus, des ateliers de présentation d'articles et de discussions restent actives pour 40 jours. »

Toujours à la tribune de ce congrès, Mahmoud Tavallaï, président de l'Association génétique iranienne, a déclaré : « Les ressources génétiques sont les piliers les plus importants de la survie et notre pays a une biodiversité élevée en raison des différents climats et fait partie du top 10 des pays en biodiversité. »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 13 =