20 août 2020 à 01:28
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83915272
0 Persons
Automobile iranienne de production locale

Téhéran (IRNA)- Alors que le retrait des Français de l'industrie automobile iranienne après l'imposition des sanctions extraterritoriales américaines, a infligé beaucoup de coûts à notre pays, mais les ingénieurs iraniens ont pu proposer au marché intérieur une nouvelle version du projet commun avec le constructeur Peugeot en lui apportant des modifications et en le transformant en une nouvelle voiture, de fabrication 92,3% locale.

Comme l'a annoncé Farchad Moqimi, PDG d'Iran Khodro (un constructeur automobile iranien, qui fournit des véhicules aussi bien sur le marché national qu'à l'export), lors de la cérémonie de dévoilement de cette voiture fin juillet dernier, 139 fabricants de pièces iraniens sont en charge d'internaliser les pièces de cette voiture dont un bon nombre de sociétés basées sur le savoir.

Le point le plus important dans ce projet qui s’appelle K132, dont le nom définitif n'a pas encore été déterminé, est qu’il répond aux 85 normes internationales de contrôles de qualité.

Avec en perspective l'autosuffisance pour le pays, ce projet local aide également notre pays à cesser de payer en devises étrangères.

Selon ce rapport, un total de 848 pièces de cette voiture seront de production locale en cinq secteurs et avec la coopération de 139 fabricants.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 12 =