21 août 2020 à 00:51
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83916313
0 Persons

Tags

Les États-Unis n'ont pas le droit d'invoquer la disposition de snapback (Zarif)

Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a affirmé dans une lettre au président du Conseil de sécurité de l'ONU que les États-Unis n'ont pas le droit de travailler pour exploiter les mécanismes contenus dans l'accord nucléaire pour réimposer les sanctions internationales contre l'Iran, et a appelé le Conseil de sécurité et la communauté internationale à rejeter cette mesure américaine illégale.

La lettre a été remise au président indonésien du Conseil leReprésentant permanent de la République islamique d'Iran auprès des Nations Unies, Majid Takht Ravanchi.

«Le terme« snapback »n'est jamais employé dans le Plan d'action global conjoint (JCPOA) ou dans la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Au contraire, les États-Unis ont utilisé intentionnellement le terme pour désigner la rapidité et l'automaticité. Le libellé de la résolution 2231 du CSNU est en fait «une réapplication des dispositions des résolutions terminées», ce qui nécessite un processus complexe et chronophage - destiné à préserver le JCPOA et non à le détruire.

Il est clair que les États-Unis n'ont pas le droit de «réappliquer les dispositions des résolutions abrogées» contre l'Iran, lit-on sur le message de Zarif.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 10 =