23 août 2020 à 16:48
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83919570
0 Persons
Aux Etats-Unis les valeurs humaines sont « piétinées » (Leader)

Téhéran (IRNA) - Le Leader de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khameneï, déclarant que l'économie du pays ne devrait, en aucun cas, être liée au rythme des évolutions étrangères car il s'agit d'une erreur stratégique, a déclaré : « La planification économique du pays ne doit pas attendre la levée des sanctions ou les résultats des élections d'un pays. »

En visioconférence dimanche 23 août avec des membres du cabinet, l’Ayatollah Khamenei a souligné : « Il faut supposer que les sanctions dureront, par exemple, pour encore dix ans. Par conséquent, nous devons nous concentrer sur les capacités et les installations internes. Peut-être (la partie occidentale) prendront-ils de bonnes décisions, auquel cas nous en profiterons, mais les enjeux économiques du pays ne doivent pas être liés au rythme des évolutions étrangères. »

Le Leader de la Révolution s’attardant sur le fait que les acteurs internationaux qui dominent le cyberespace sont très actifs, a ajouté : «C’est pourquoi je réitère tant sur l’impératif du Réseau national d'information, du lancement d’un Conseil suprême et d’un Centre national de cyberespace et sur la participation des chefs des trois Pouvoirs (Législatif, Exécutif, Judiciaire). »

Faisant référence à l'échec des écoles humaines à gouverner la société, l'Ayatollah Khamenei a qualifié les États-Unis de modèle « absolument échoué » avant d’indiquer : « Les valeurs humaines telles que la santé, la justice et la sécurité sont piétinées aux États-Unis plus qu’ailleurs. L'écart de classe y est terrible. Le nombre et la proportion de personnes souffrant de la faim et des sans-abri sont plus élevés aux États-Unis que dans le reste du monde. »

« Selon l'annonce ouverte des rivaux aux élections US, un enfant américain sur cinq a faim et les taux d'insécurité et de criminalité sont élevés aux États-Unis », précise le Leader.

Il a ajouté: « Outre ces problèmes internes et administratifs, tuer, inciter à la guerre et créer l'insécurité font partie des activités courantes des Américains perpétrées, aujourd'hui en Syrie, en Palestine et au Yémen, et auparavant en Irak, en Afghanistan sans oublier le Vietnam et Hiroshima. »

Pour le Guide suprême de la Révolution islamique la présence des personnes qui sont « source d’humiliation », à la tête des Etats-Unis, est un nouveau signe de l'échec des modèles humains et utopiques « en déclin » du monde occidentalisé.  

Avant le discours du Leader le Président Hassan Rohani et quatre membres de son cabinet ont présenté des rapports sur les actions et les plans du gouvernement.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 1 =