La visite du directeur général de l’AIEA à Téhéran n'a « rien à voir avec le Snapback »

Londres (IRNA)- L'ambassadeur et représentant permanent de l’Iran auprès des organisations internationales basées à Vienne a , Kazem Gharibabadi, déclaré que la visite du Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Rafael Mariano Grossi, attendu lundi à Téhéran, n'a rien à voir avec la demande des États-Unis de retour des sanctions contre l'Iran (Snapback).

Le diplomate iranien en poste à Vienne, Kazem Gharibabadi, publiant un message sur sa page Instagram, a ajouté que Rafael Grossi, directeur général de l'AIEA, est attendu demain lundi 24 août à Téhéran et rencontrera les autorités de la République islamique d'Iran mardi et mercredi.

Il a ajouté que la confiance de l'Iran dans l'AIEA a été minée ces derniers mois et qu'il est essentiel que la visite du directeur général en Iran reconstruise la confiance.

L'ambassadeur iranien auprès des organisations internationales basées à Vienne, déclarant que ce déplacement n'a rien à voir avec le soi-disant mécanisme de « snapback » des sanctions forcé par les Etats-Unis contre l’Iran et qu’il n'est pas non-plus à la demande des Américains, a ajouté que la visite de Mr.Grossi s’effectue « à l'invitation » de la partie iranienne.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 8 =