L'exploitation de 3 mégaprojets pétroliers approuve l'invulnérabilité de l'industrie pétrolière de l'Iran face aux sanctions US

Téhéran (IRNA) – Le président Rohani a inauguré trois grands projets nationaux dans les domaines du pétrole, du gaz et de la pétrochimie.

Ces grands projets nationaux de l'industrie pétrolière et gazière sont exploités malgré les sanctions anti-iraniennes de l'administration Trump. Cela démontre que la politique de la pression maximale de la Maison-Blanche a échoué à stopper les activités de développement de l'Iran dans les domaines importants du pétrole, du gaz et de la pétrochimie.

Augmentation de 110 millions de mètres cubes de capacité de transport de gaz

Le grand projet des lignes de gazoduc et des 5 stations de surpression de gaz peuvent être considérées comme le projet le plus important inauguré aujourd'hui par le président Hassan Rohani.

Ce gazoduc de 1850 km permettra des exportations de gaz plus stables vers les pays voisins à l'ouest et au nord-ouest du pays qui sont les principaux clients du gaz iranien.

Augmentation de 4 millions de tonnes de la capacité pétrochimique

Dans la 2e journée de la semaine du Gouvernement dans le calendrier iranien, le président de la République islamique d'Iran a également inauguré des unités d'adoucissement du gaz naturel, de production de l'éthane et du méthanol à la Raffinerie de Boushehr au sud du pays. Ces unités vont augmenter de 4 millions de tonnes la capacité annuelle de la production pétrochimique de l'Iran.

La première phase de la Pétrochimie de Boushehr rapportera environ 370 millions d'euros par an pour le pays et crée plus de 1500 emplois pour des jeunes iraniens.

Production d'électricité pour le développement de l'industrie pétrolière de Karoun de l'Ouest

Le troisième projet inauguré en vidéoconférence par le président Rohani est le projet de la centrale électrique de Karoun de l'Ouest et ses installations techniques, qui sont complètement conçues et mise en œuvre par des experts et des ingénieurs iraniens.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 10 =