Khatibzadeh: Grâce au JCPOA, la coopération Iran-AIEA a atteint son apogée

Téhéran (IRNA) - "Les relations Iran-AIEA ont traversé des hauts et des bas, mais le JCPOA a amené la coopération entre l'Iran et l'Agence à atteindre son apogée de sorte que les inspections de l'AIEA en Iran ait enregistré un record dans l'histoire de cette institution internationale.", a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Concernant le déplacement de Rafael Grossi, directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique à Téhéran, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré lors de sa conférence de presse du 24 août: "Comme il est clairement indiqué dans la fiche descriptive (Fact sheet) de la République islamique d'Iran soumise à l'ONU suite à l'action américaine, si le mécanisme de règlement de différends fait référence à Snapback, c'est un faux terme que les États-Unis ont tenté d'imposer. Mais ce mot n'existe pas dans la résolution 2231 du Conseil de sécurité."

Khatibzadeh a ajouté: "Tant que l'AIEA agira de manière impartiale, indépendante et loin des pressions politiques des tiers, il n'y aura pas de problème entre l'Iran et l'AIEA."

En réponse à la question du journaliste de l'IRNA sur la tournée de Mike Pompeo dans la région et ses efforts pour créer un consensus contre l'Iran, le porte-parole de la diplomatie iranienne a noté: "Connaissez-vous un pays plus isolé que les États-Unis dans l'histoire des relations internationales? Sur le sol américain et dans le Conseil de sécurité, les États-Unis n'ont pas pu faire un consensus anti-iranien qu'avec un seul pays? Ne vous inquiétez pas de la construction d'un consensus contre l'Iran dans la région, car ils ne peuvent pas réaliser un consensus anti-iranien même dans leur propre pays."

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 0 =