24 août 2020 à 21:54
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83921327
0 Persons

Tags

La région souffre d'un déficit démocratique (Zarif)

Téhéran(IRNA)- Le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, a déclaré que dans la région du golfe Persique, presque tous les États, à l'exception de l'Iran, et de nos jours, l'Irak souffrent d'un déficit et d'une carence démocratiques.

Il a fait ces remarques dans le cadre d’une série de conférences en ligne via le compte rendu de la Faculté des études mondiales de l’Université de Téhéran sur le service de réseautage social Instagram, notant que les habitants de ces États contribuent moins à façonner leur destin.

Presque tous les pays situés à l'ouest du golfe Persique ont des différends territoriaux avec leurs voisins, a-t-il souligné.

Zarif a en outre noté que les États arabes ont des différences avec les États non arabes qui incluent même l'Iran et la Turquie.

Les Émirats arabes unis ne peuvent pas acheter de sécurité auprès du régime sioniste.

Ailleurs dans ses remarques, le diplomate de haut niveau a souligné que les Émirats arabes unis ne sont pas en mesure d'acheter des garanties au régime sioniste.

Les EAU ont recouru au régime sioniste pour acheter la sécurité alors que le régime lui-même ne peut pas maintenir sa sécurité, a-t-il ajouté.

Il a qualifié l'asymétrie géographique de deuxième défi sérieux de la région, ce qui a poussé certains pays comme l'Irak à attaquer ses voisins pour profiter des ressources.

Les déséquilibres démographiques, les ressources naturelles et la répartition des richesses font partie des autres défis dans la région du Golfe, a-t-il souligné.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 1 =