25 août 2020 à 00:47
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83921538
0 Persons
L'Iran dévoile un nouveau système de diagnostic en temps réel de l'infection à coronavirus

Téhéran(IRNA)- Le Conseil iranien de l’innovation en nanotechnologie a dévoilé un nouveau système de diagnostic en temps réel du nouveau coronavirus, qui détecte l’intensité des espèces réactives de l’oxygène (ROS) dans un échantillon d’expectorations.

Le nouveau système, qui a été dévoilé lors d'une conférence de presse lundi à Téhéran, utilise un simple capteur électrochimique pour détecter sélectivement l'intensité des espèces réactives de l'oxygène (ROS) dans l'échantillon de crachats (avec un volume inférieur à 500 µl).

Saeid Sarkar, le secrétaire du Conseil iranien pour l'innovation en nanotechnologie, a déclaré aux journalistes que si l'échantillon de crachat du patient contient un niveau élevé de ROS, le patient souffre probablement d'une maladie respiratoire, y compris le COVID-19, l'asthme ou la tuberculose, mais maintenant que le pays est confronté à la pandémie de coronavirus, dans 99% des cas, un niveau élevé de ROS signifie une infection par le nouveau coronavirus.

Sarkar a noté que la production de masse du système a déjà commencé et qu'il a été préacheté par plusieurs organismes.

Il a déclaré que le système peut être particulièrement utile dans des endroits tels que les aéroports et le Parlement car il peut tester un grand nombre de personnes en peu de temps.

Mohammad Abdolahad, l'un des chercheurs qui ont mis au point le système, affirme que le nouvel appareil ne doit pas remplacer le test PCR commun, et qu'il est principalement utilisé pour avertir le patient d'une éventuelle infection avec un problème respiratoire.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 2 =