26 août 2020 à 21:12
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84017994
0 Persons

Tags

L'Iran et l'AIEA publient une déclaration commune sur la coopération nucléaire

Téhéran (IRNA)- Le président iranien Hassan Rohani a souligné la responsabilité importante de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à l'égard du Plan d'action global conjoint (PAGC) et a appelé son directeur général à expliquer la nécessité de maintenir le document au monde en termes techniques.

L’Iran et l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ont publié une déclaration commune sur la coopération nucléaire tandis que le chef de l’agence, Rafael Mariano Grossi, a conclu son séjour à Téhéran en s’entretenant avec les responsables iraniens.

Grossi, à la tête d'une délégation, est arrivé à Téhéran lundi soir. Il s'est jusqu'à présent entretenu avec le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), Ali Akbar Salehi, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif et le président Hassan Rohani.

«L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et la République islamique d'Iran ont convenu de renforcer encore leur coopération et de renforcer la confiance mutuelle pour faciliter la pleine mise en œuvre de l'Accord de garanties généralisées de l'Iran (CSA) et de son Protocole additionnel (PA), qui est appliqué à titre provisoire par l'Iran depuis le 16 janvier 2016.

Après d'intenses consultations bilatérales, l'Iran et l'AIEA sont parvenus de bonne foi à un accord sur la résolution des problèmes d'application des garanties spécifiés par l'AIEA. À cet égard, l'Iran fournit volontairement à l'AIEA l'accès aux deux sites spécifiés par l'AIEA et facilite les activités de vérification de l'AIEA pour résoudre ces problèmes. Les dates d'accès à l'AIEA et les activités de vérification ont été convenues. Les activités de vérification de l’AIEA se dérouleront conformément à la CSA et au PA, et à la pratique de vérification standard de l’AIEA telle qu’elle est mise en œuvre pour tous les États ayant des CSA et des PA sur un pied d’égalité et sans discrimination.

Dans le contexte de la résolution GOV / 2015/72 adoptée par le Conseil des gouverneurs le 15 décembre 2015, l'AIEA et l'Iran reconnaissent que ces questions de mise en œuvre des garanties sont exclusivement liées aux matières nucléaires et aux activités soumises aux garanties en vertu du CSA et du PA.

Dans ce contexte actuel, sur la base de l'analyse des informations disponibles à l'AIEA, l'AIEA n'a pas d'autres questions à poser à l'Iran ni d'autres demandes d'accès à des sites autres que ceux déclarés par l'Iran dans le cadre de son CSA et de son AP.

Les deux parties reconnaissent que l’indépendance, l’impartialité et le professionnalisme de l’AIEA demeurent essentiels dans l’exécution de ses activités de vérification.

L’AIEA continuera de prendre en considération les préoccupations de l’Iran en matière de sécurité, en protégeant toutes les informations confidentielles relatives aux garanties conformément au Statut de l’AIEA, aux dispositions pertinentes de la CSA et du PA et au régime, aux normes et aux procédures de confidentialité établis par l’AIEA», lit-on dans le communiqué.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 0 =