L’Iran un pionnier exemplaire en termes de production de minerai de fer pré-réduit

Téhéran (IRNA)- L'Iran s'est classé premier dans la production de minerai de fer pré-réduit dans le monde au cours des cinq premiers mois de cette année, et il prévoit d'augmenter sa production pour atteindre 33 millions de tonnes.

Le volume de la production de minerai de fer pré-réduit en Iran a atteint 26 359 tonnes il y a deux ans et est passé à 27 907 tonnes au cours de la dernière année iranienne (terminée le 21 mars 2019), enregistrant une augmentation de six pour cent.

L'Iran a réussi à augmenter le volume de sa production et de ses exportations de minerai de fer pré-réduit, malgré les interdictions les plus sévères lui imposées.

L'inauguration de nouvelles usines de production de fer pré-réduit a joué un rôle majeur dans l'augmentation du volume de production de l'Iran.

Un rapport d'IMIDRO (Organisation iranienne de développement des mines et des industries minières) a déclaré que l'Iran a dépassé l'Inde au cours du mois de mai pour occuper la première place dans la production de fer par méthode de réduction directe. En outre, la production iranienne en plus de cinq mois (jusqu'au 22 juin) a atteint plus de 12 millions de tonnes, tandis que la production indienne a atteint 11 millions de tonnes.

La production mondiale de fer pré-réduit du début de l'année en cours jusqu'au 22 juin a atteint 32,1 millions de tonnes, l'Iran en produisant 12 millions de tonnes, puis l'Inde et l'Égypte (2,2 millions de tonnes), le Mexique (2,05 millions de tonnes) et l'Arabie saoudite (1,7 million de tonnes).

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 0 =