30 août 2020 à 16:03
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84020962
0 Persons

Tags

Les musulmans marquent l'Achoura au milieu de restrictions strictes contre le coronavirus

Teheran (IRNA)- Des millions de musulmans, portant des gants et des masques faciaux, ont marqué l'anniversaire du martyre du troisième imam chiite à Achoura, l'un des plus grands rassemblements musulmans depuis le début de la pandémie de COVID-19.


L'Achoura est l'aboutissement d'une période de deuil annuel de 10 jours dans le mois lunaire de Muharram pour l'imam Hussein (AS), un petit-fils du prophète Muhammad (que la paix soit sur lui).

Le troisième imam chiite et ses 72 compagnons ont été martyrisés dans la bataille de Karbala dans le sud de l'Irak en 680 après JC après avoir combattu courageusement pour la justice contre l'armée beaucoup plus grande du calife omeyyade, Yazid I.

À la veille de l’Achoura, connue sous le nom de Tasu’a, les fidèles se souviennent d’Abbas ibn Ali, le demi-frère de l’Imam Hussein, qui a été martyrisé peu avant l’imam alors qu’il tentait d’apporter de l’eau aux femmes et aux enfants du camp de l’Imam, qui n'avait pas d'eau à boire pendant des jours en raison d'un siège par les forces ennemies.

Les cérémonies de Muharram symbolisent la position éternelle et inébranlable de la vérité contre le mensonge et la lutte de l’humanité contre l’injustice, la tyrannie et l’oppression, la cause pour laquelle l’Imam Hussein a été martyrisé.

Chaque année à Achoura, des musulmans chiites, vêtus de noir, défilent dans des processions de deuil de masse et écoutent des élégies, avec des bienfaiteurs distribuant de la nourriture votive.

Cette année, cependant, les cérémonies sont différentes car les grands rassemblements ont été interdits en raison de la pandémie de coronavirus et les gens ont été invités à participer à des événements en plein air tout en respectant les règles de distanciation sociale.

Les musulmans chiites  commémorent l'Achoura dans plusieurs pays tels que l'Iran, l'Irak, la Turquie, la Syrie, l'Afghanistan, l'Azerbaïdjan, le Bahreïn, le Liban, le Pakistan et l'Arabie saoudite.

En Irak, où généralement des millions de personnes du monde entier affluent à Karbala, des milliers de pèlerins en larmes ont inondé le sanctuaire au dôme doré dimanche, mais avec le nombre de coronavirus en flèche à travers le monde, la commémoration de cette année a été modérée.

De petits groupes de pèlerins se sont rassemblés dans les vastes cours à l'extérieur de la mosquée principale, portant la couleur de deuil habituelle du noir et le nouvel ajout de masques et de gants médicaux.

Des équipes d'employés du sanctuaire vaporisaient de la brume désinfectante à travers de longs tuyaux minces ou distribuaient des masques à tout visiteur à visage nu. Pour être autorisés à entrer dans le sanctuaire, les gens doivent d'abord faire prendre leur température.

À l'intérieur, des panneaux sur le tapis indiquent la bonne distance à respecter entre les fidèles pendant qu'ils prient.

Au Liban, qui a connu un grave pic de coronavirus ce mois-ci, les mouvements du Hezbollah et d'Amal ont mis au rebut de grandes processions d'Achoura. Ils ont demandé aux fidèles de suivre les sermons en ligne et via les médias.

«La résistance de l’Iran enracinée dans la culture d’Achoura»

Dans un article publié samedi sur son compte Twitter, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a souligné que la résistance de l’Iran venait de l’Achoura.

«La constance de l'Iran dans sa résistance à l'hégémonie a ses racines dans cette culture. Aucune puissance, aussi cruelle soit-elle, ne peut enlever cela à une nation prête à se sacrifier », écrit-il

"Ashura n'est pas qu'un jour dans l'histoire; c'est un élan constant entre le bien et le mal, la dignité et l'humiliation, et la liberté et la coercition. La constance de l'Iran dans sa résistance à l'hégémonie a ses racines dans cette culture. Aucune puissance, aussi cruelle soit-elle, ne peut enlever cela à une nation prête à se sacrifier".

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 5 =