Chantage de Trump sur l'Iran : Les tentatives «désespérées» de Washington sont «vouées à l'échec»

Téhéran (IRNA)- « La menace ouverte brandie par Washington, d'imposer des sanctions aux pays qui s'opposent aux États-Unis et qui ne les suivent pas, est une dangereuse initiative hétérodoxe qui s’annonce au sein du système international et du Conseil de sécurité », a averti le chef du bureau présidentiel iranien, Mahmoud Vaezi, en réaction aux récentes allégations proférées par le Secrétaire d'État américain, Mike Pompeo.

Selon le rapport de l’IRNA le lundi 31 août, Mahmoud Vaezi a déclaré: «Influencé par l'approche extrémiste et les diktats du régime sioniste, le gouvernement américain prend des décisions qui sont complètement illégales et irrationnelles, de sorte qu'il ne peut même pas respecter les normes juridiques apparents de ces décisions. »

Soulignant que l'utilisation du mécanisme de snapback des sanctions est une procédure au sein de l’accord multilatéral nucléaire de 2015 (PGAC), le chef du bureau du Président a ajouté: « Le gouvernement américain, dans un geste irrationnel, s'est officiellement retiré du PGAC et il est clair qu'il ne peut plus utiliser les mécanismes de cet accord. »

« Bien sûr, le gouvernement américain a réalisé aujourd'hui quelle grave erreur il a commise en se retirant de l'accord sur le nucléaire, et maintenant, pour dissimuler cette erreur, ils prennent des mesures désespérées et ce sans aucune base légale. Ils ont essayé cette approche à plusieurs reprises depuis leur départ et, à chaque fois, ils ont fini par se heurter à une opposition mondiale, d'une manière très rare, jamais vue dans l'histoire internationale », a insisté M.Vaezi.

Pour le chef du bureau présidentiel iranien, les politiques unilatérales américaines ne peut qu’ouvrir la voie à son isolement dans le monde.

« La menace ouverte brandie par Washington, d'imposer des sanctions aux pays qui s'opposent aux États-Unis et qui ne les suivent pas, est une dangereuse initiative hétérodoxe qui s’annonce au sein du système international et du Conseil de sécurité », a prévenu cette autorité iranienne.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 15 =