Grossi appelle à la poursuite de la coopération Iran-AIEA

Téhéran (IRNA)- Le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique, Rafael Grossi, dans un message, a évoqué sa rencontre mardi avec le vice-ministre iranien des Affaires étrangères pour les Affaires politiques, Abbas Araghchi, à Vienne, affirmant que la coopération entre l'Iran et l'AIEA devait se poursuivre.

«C'est bien de rencontrer le vice-ministre des Affaires étrangères de l'Iran @araghchi après ma visite à Téhéran. Notre travail doit se poursuivre», a écrit Grossi mardi dans son compte Twitter.

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Araghchi, est arrivé lundi à Vienne pour assister à la réunion de la commission mixte du JCPOA qui se tiendra aujourd'hui.

L'Iran et l'AIEA ont publié une déclaration conjointe le 26 août dans laquelle ils ont souligné un accord pour renforcer davantage leur coopération et renforcer la confiance mutuelle afin de faciliter la pleine mise en œuvre de l'Accord de garanties généralisées de l'Iran (CSA) et de son protocole additionnel (AP), qui est provisoirement appliquée par l'Iran depuis le 16 janvier 2016.

Sur la base de cette déclaration, l'AIEA continuera de prendre en considération les préoccupations de sécurité de l'Iran, en protégeant toutes les informations confidentielles relatives aux garanties conformément au Statut de l'AIEA, aux dispositions pertinentes de la CSA et du PA, ainsi qu'au régime, aux normes et aux procédures de confidentialité établis par l'AIEA.

La récente visite de Grossi à Téhéran, qui a été confrontée à un battage médiatique occidental prémédité à la suite de l'approche défaite des États-Unis avec le Conseil de sécurité de l'ONU sur la soi-disant reprise des sanctions de l'ONU contre l'Iran, a conduit à la publication d'une déclaration commune dans laquelle le les demandes des deux parties sont prises en considération.

Les pourparlers et les réunions entre le chef de l'AIEA et les hauts responsables iraniens, y compris le président Hassan Rohani, ont indiqué que l'Iran est tout à fait prêt à tenir toute sorte de négociation dans le cadre de la réglementation.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 16 =