Caricatures offensantes de "Charlie Hebdo" contre le noble Prophète de l’Islam : Téhéran condamne fermement

Téhéran (IRNA)-La diplomatie iranienne réagissant par la voix de son porte-parole aux caricatures insultantes republiées par l'hebdomadaire controversé satirique français, Charlie Hebdo, a fermement condamné le geste et l’obsession abusive liée à la question de la «liberté d’expression».

Réagissant à la réédition en une de Charlie Hebdo, l’hebdomadaire controversé français, des caricatures injurieux du noble Prophète de l’Islam, le très vénéré Mohammad (Que le Salut de Dieu soit sur lui et sur sa descendance) à l’occasion de l’ouverture, selon les auteurs, du procès des attentats daechistes de janvier 2015 en France, le porte-parole de la diplomatie iranienne, Saïd Khatibzadeh, a condamnée vivement cette action outrageante.

« Toute insulte et manque de respect envers le Saint Prophète de l'Islam (PSL) et d'autres prophètes divins n'est pas du tout acceptable. », s’indigne le diplomate.

Le porte-parole de l'appareil diplomatique a ajouté : « L'action outrageante de l’hebdomadaire français, qui a été répétée au nom de la prétendue liberté d'expression, a blessé les sentiments des monothéistes du monde. Il s’agit d’une action provocatrice, d’une insulte contre les valeurs sacrées islamiques et les symboles et croyances vénérés par plus d'un milliard de musulmans dans le monde », regrette Saïd Khatibzadeh.

« Contrairement à l'action insultante de ce magazine, la liberté d'expression est une haute valeur qui doit être utilisée de manière constructive au service de la coexistence pacifique de l'humanité et d’une meilleure compréhension interreligieuse », conclut le porte-parole de la diplomatie iranienne.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 4 =