9 sept. 2020 à 01:53
Journalist ID: 2385
Code d'info: 84032175
0 Persons
L’Iran parmi les 4 premiers producteurs de CO2 ACP de qualité supérieure

Chahrekord –(IRNA) - Le chef de l'Organisation de l'industrie, des mines et du commerce de Chaharmahal et Bakhtiari, se référant à la capacité des unités industrielles de la province iranienne, a déclaré : « Le premier système de recyclage du dioxyde de carbone du pays a été conçu et construit à Chahrekord (Chef-lieu de la province) et l'Iran est l'un des quatre pays dotés de la technologie pour fabriquer des machines destinées à produire du dioxyde de carbone. »

Selon un rapport de l'IRNA mardi 8 septembre, Sajjad Rostami a déclaré : « La quatrième entreprise au monde à disposer de la technologie pour fabriquer des machines et produire du dioxyde de carbone opère dans la ville de Ben, dans la province de Chaharmahal et Bakhtiari. »

« Cette entreprise produit 35% du dioxyde de carbone du pays et 150 tonnes de dioxyde de carbone par jour », a-t-il ajouté.

« Cet appareil est placé à l'intérieur du tuyau des usines qui produisent ce gaz, de sorte que lorsque le gaz pénètre dans les cylindres de l'appareil, l'opération de traitement y est effectuée, ce qui empêche l'entrée de dioxyde de carbone dans l'atmosphère », a-t-il encore expliqué.

Cette unité industrielle est l'une des 64 usines de production de dioxyde de carbone du pays, devenue l'un des pôles majeurs de production de dioxyde de carbone en Iran fort de son savoir-faire local et sans la moindre copie.

Le dioxyde de carbone n’est pas responsable de tous les malheurs du monde. C’est son excès de production par l’activité humaine qui en a fait l’ennemi public planétaire.

Mais il peut aussi rendre des services : traitement des eaux usées, conservation des aliments, production de boissons gazeuses, production d'urée et de méthanol dans les usines pétrochimiques, augmentation de l'extraction du pétrole par injection de dioxyde de carbone dans le site d'extraction, production de combustible liquide à partir de gaz, traitement des effluents municipaux et industriels, l'agriculture en serre et pour maintenir la température à cette fin, créer de la pluie artificielle et de nombreuses autres applications utilisées dans les industries chimique, pétrochimique et aérospatiale.

C’est pour répondre à ces besoins que la société iranienne de savoir de Ben s’est lancée dans la production de ce gaz il y a plus de 30 ans.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 3 =