11 sept. 2020 à 00:43
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84034586
0 Persons
La profanation du caractère sacré des musulmans reflète le désespoir de l'Occident envers l'islam

Téhéran (IRNA)- Le blasphème du magazine français Charlie Hebdo contre Muhammad (PB), le prophète de l'islam, et le silence significatif des gouvernements occidentaux sous prétexte de liberté d'expression ont lieu alors que pendant des années l'opinion publique mondiale a vérifié le comportement de double norme des États occidentaux en matière de liberté d’expression.

Il y a 9 jours, le magazine satirique français Charlie Hebdo a republié offensivement les caricatures controversées du prophète de l'islam qu'il avait déjà publiées il y a cinq ans, c'est pourquoi le guide suprême de la révolution islamique, l'ayatollah Khamenei a publié un message:

Le grand et impardonnable péché commis par une publication française en insultant l'effigie lumineuse et sacrée du Haut Messager (avec lui et sa famille les bénédictions de Dieu) a une fois de plus mis en évidence l'inimitié et la haine vile des structures politiques et culturelles du monde occidental envers l'islam et la communauté musulmane.

Le prétexte de liberté d'expression invoqué par certains hommes politiques français pour ne pas condamner ce grand crime est totalement inacceptable, erroné et démagogique.

La cause de ces actes hostiles est la politique profondément anti-islamique des sionistes et des gouvernements d’arrogance, qui se manifeste de temps en temps.

En ce moment particulier, cet acte peut également être motivé pour détourner l'attention des peuples et des gouvernements d'Asie occidentale des plans désastreux que les États-Unis et le régime sioniste ont en tête pour cette région. Les nations musulmanes, et en particulier les pays d'Asie occidentale, doivent, en plus d'être vigilantes sur les problèmes de cette région sensible, ne jamais oublier l'hostilité des politiciens et dirigeants occidentaux envers l'islam et les musulmans.

Cet acte insultant, réitéré sous prétexte de liberté d'expression, intervient lorsque des gouvernements qui prétendent défendre la liberté d'expression, dont la France, n'autorisent pas la moindre critique du sionisme dans leur pays, et gardent le silence face aux insultes de ce pays. publication, ne respectant pas le caractère sacré de quinze cents millions de musulmans.
Il ne fait aucun doute que ces actes insensés, qui ne font qu’encourager l’extrémisme, sont commis avec le consentement des gouvernements de ces États.
Les analystes politiques conviennent que ces actions sont le résultat de la passivité et de l'impuissance de l'arrogance face au dialogue de l'éveil du monde et de la résistance islamique, et que ces actions offensives ne sont pas seulement une insulte au caractère sacré des musulmans, mais constituent également une profanation. à toutes les religions monothéistes et prophètes divins.

Selon les experts, l'insulte inquiétante de Charlie Hebdo est une preuve supplémentaire des plans et mesures trompeurs adoptés ces dernières années par le sinistre triangle formé par les États-Unis, le sionisme et le front occidental face à la propagation de la culture et des écoles islamiques. , ainsi que le résultat de la mise en œuvre de l'islamophobie en France.
Evidemment, la formation et le renforcement de groupes terroristes au nom de l'Islam, les insultes répétées à la personnalité du Prophète Muhammad (PB), ainsi que la déformation de l'image de l'Islam, la profanation du livre saint des musulmans, le Saint Coran , la production de films et d'animations insultants, etc., font partie des mesures dites culturelles qui, avec les actions militaires, politiques et économiques, telles que le terrorisme, les sanctions, la sédition, la guerre, l'apaisement et la négociation Ils ont l'intention d'empêcher les musulmans de suivre la voie du progrès et de la civilisation humaine en transmettant le message de paix et d'amitié de l'islam authentique de Muhammad aux cœurs propres.

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 3 =