Covid-19: les ressortissants étrangers en Iran reçoivent des services médicaux gratuits

Téhéran (IRNA)- La porte-parole du ministère iranien de la Santé a déclaré que selon les instructions du ministre iranien de la Santé Saeed Namaki, les ressortissants étrangers en Iran reçoivent des services médicaux gratuits contre le coronavirus.

Lors d'un entretien avec IRNA,  samedi 12 septembre, Sima Sadat-Lari a déclaré que tous les services de soins de santé pour les réfugiés en Iran sont gratuits et sont également couverts par le HCR.

Selon les statistiques, l'Iran abrite l'une des situations de réfugiés urbains les plus importantes et les plus prolongées au monde et offre l'asile aux réfugiés depuis quatre décennies.

D’après les dernières statistiques officielles du gouvernement en 2014, 951 142 réfugiés afghans et 28 268 réfugiés irakiens vivent en Iran.

De nombreux réfugiés vivant en Iran appartiennent à la deuxième et à la troisième génération, selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Environ 97% des réfugiés vivent dans des zones urbaines et semi-urbaines, tandis que 3% résident dans 20 camps de réfugiés gérés par le principal homologue gouvernemental du HCR.

Outre les réfugiés afghans, environ 2,5 millions d'Afghans vivent en Iran, y compris ceux qui ont un passeport et les Afghans sans papiers. 450 000 Afghans qui n'avaient ni carte d'identité ni certificat de naissance ont reçu des visas iraniens qui leur permettent de vivre, travailler ou étudier dans le pays.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 6 =