Caricature islamophobes : la provocation des Musulmans vise à ternir l’image de l’Islam «au profit des intérêts sionistes»

Téhéran (IRIB)-Réagissant dans un message à l'affaire des caricatures blasphématoires du noble Prophète de l’Islam, le très vénéré Mohammad (que le Salut de Dieu soit sur lui est sur sa descendance), republiées par l’hebdomadaire satirique controversé français, Charlie Hebdo, Seyed Mostafa Mir-Salim, député du Parlement iranien et président du Conseil central du Parti de la Coalition islamique, a estimé que ceux qui agissent en prétextant la liberté d'expression, ne cherchent qu’à attiser la haine anti-islamique et la provocation chez les Musulmans et cela dans le seul objectif de « ternir l’image de l’Islam » et de « justifier les interventions militaires maximalistes et maléfiques au Moyen-Orient ».

Intellectuel, ingénieur et homme politique iranien qui a fait ses études supérieures en France et qui a été candidat à la présidence à l' élection 2017 en Iran, se penche sur des
caricatures insultantes et obscènes pour parler aux Français de l’Islam noble et du Prophète de la Miséricorde, le bien-aimé Mohammad (PSLS).
Il tient à cette occasion un discours d’expertise en pointant du doigt le sionisme international qui alimente les idées islamophobes au nom d’une pseudo « liberté d'expression » qui offense, humilie et provoque le monde musulman.

Voici l’intégralité de son message dont une copie a été remise à l'IRNA: 

Au nom de Dieu

L’acte diffamatoire de l’hebdomadaire français Charlie Hebdo, en offensant le magnanime Prophète de l’Islam (SAWA) est très déplorable.

Il se pourrait que beaucoup de Français ne sachent pas que cet hebdomadaire insolite et indifférent aux normes morales et professionnelles s’en est pris à quelle personnalité généreuse et pure.

Le Prophète de l’Islam (SAWA), tout comme le prophète Moïse (a.s.) et le prophète Jésus (a.s.) reste l’exemple parfait de la miséricorde et de l’aide aux êtres humains pour construire un monde meilleur, rempli de gentillesse et d’amitié.

Un grand Prophète, dont les plus importants enseignements de son école pour ses disciples à travers le monde entier, sont la véridicité, la cohabitation, l’aide aux besogneux, l’acquisition de la science et de la morale, la lutte contre l’injustice et la résistance face aux intimidateurs et oppresseurs.

La plus grande raison derrière la propagation de l’Islam réside dans ses mêmes enseignements et principes universels et humains qui attirent les individus équitables et les consciences éveillées.

Les belliqueux, les racistes et les extrémistes veulent altérer l’image réelle de l’Islam par le biais des diffamations et de la provocation des émotions. C’est alors que la plus importante démarche du Prophète de l’Islam (SAWA) et ses disciples, pour faire face à leurs ennemis et opposants, a toujours été le dialogue sur la base de la logique et d’éviter l’extrémisme et le fanatisme.

La véritable liberté d’expression se trouve dans l’Islam, comme ce qui est le cas en Iran (pays musulman) où les adeptes de toutes les religions, y compris les chrétiens, les musulmans, les juifs et les zoroastriens, cohabitent ensemble en toute sécurité et solidarité, menant librement leur vie et accomplissant librement leurs rituels d’adorations.

Mais ces samedis (de protestations) en France, cette répression sanglante et ces mesures cruelles adoptées par le gouvernement et la police envers les citoyens français, s’agit-il d’un exemple de la liberté d’expression et de la tolérance face à la voix des opposants ? Le massacre du peuple sans défense de la France est-il un exemple de la liberté d’expression ? Ou encore, les coups de pieds des forces de sécurité, les gazes lacrymogènes et les balles tirées dans les rue de Paris, sont-ils un moyen pour répandre la liberté d’expression ?

D’après les documents historiques et malgré le fait que le peuple français était les avant-gardes dans les développements de l’ère moderne, il est malheureux de constater qu’aux yeux du reste du monde, les ambitions maximalistes et les velléités maléfiques des hommes politiques français qui s’adonnent traditionnellement au massacre et au pillage des richesses des autres pays, ont discrédité la nation française et développé un sentiment haineux à l’égard de celle-ci.  

Pourtant, d’après mon vécu et mon expérience personnelle avec le peuple français, ce dernier est innocent. Cette conclusion est plutôt le fruit amer du comportement des dirigeants et des hommes d’Etat français et de leurs désidératas.

J’invite à cette occasion le peuple français à lire des versets du Saint Coran pour se familiariser un peu avec la personnalité magnanime du Prophète de l’Islam, Muhammad (SAWA), afin de ne pas compléter le puzzle d’incitation à l’animosité, au bellicisme et à la haine, esquissé par les dirigeants et autorités de la France.

La région de l’Asie de l’Ouest est toujours victime de la politique de deux poids, deux mesures et des attitudes rancunières et hypocrites  du gouvernement français !

Dieu le Très-Haut dit ainsi dans le Coran, Livre céleste des musulmans, à la fin de la sourate At-Tawbah : « Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants » (Le saint Coran, 9 : 128)

L’Islam ne permet pas que face à cette offense faite à cette religion, on agisse réciproquement pour offenser la religion des offenseurs, et c’est un signe révélateur de la justesse de cette religion, puisque dans l’Islam toutes les religions et tous les prophètes envoyés par Dieu pour guider les êtres humains, sont respectés et d’ailleurs en Islam et dans le Coran l’attitude irrespectueuse envers les adeptes d’autres religions est prohibée.

Tout comme a averti le Guide suprême de la nation iranienne, le peuple français doit être vigilant : « Le prétexte de "la liberté d’expression" invoqué par certains hommes politiques français pour ne pas condamner ce grand délit de l’hebdomadaire français est totalement inacceptable, erroné et démagogique. »

Certains hommes d’état français agissent comme les esclaves au service des sionistes racistes et belliqueux.

Les intérêts des bellicistes comme les États-Unis ne seront garantis qu’à travers les déclenchements de guerres et les pillages; et ils savent bien que si l’Islam se propage et se développe, les guerres se décroîtront dans le monde au profit de la croissance de paix, et cela grâce à la logique de la miséricorde et de la gentillesse du Prophète de l’Islam, ce qui mettra en danger leurs intérêts.

Et c’est dans cette perspective qu’on doit analyser leurs plans maléfiques telle la provocation des musulmans ou encore la création et le renforcement des groupes terroristes comme Daech et Al-Qaïda dont l’islam est un islam altéré, ils essaient de présenter l’islam, cette religion de miséricorde, comme un culte cruel et illogique, pour qu’ensuite, déguisés en héros et en combattants anti-terroristes, puissent atteindre leurs objectifs et assurer leurs intérêts intéressés, tout en répandant, dans un cercle vicieux, davantage de guerres et de massacres !

J’invite le peuple français à découvrir l’Islam et son magnanime Prophète en se référant aux sources islamiques dont la plus importante est le Saint Coran, afin de saisir comment les courants anti-islamiques menés par les sionistes et les gouvernements arrogants cherchent à inciter l’animosité et à déclencher des guerres en altérant cette religion et son saint Prophète !

Sayyid Mostafa Mir-Salim

Député d l’Assemblée consultative islamique

Président du Conseil central du Parti de la Coalition islamique - République Islamique d’Iran

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 10 =