18 sept. 2020 à 19:58
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84044306
0 Persons

Tags

L’Iran met en garde contre les «actes de sabotage» sur ses installations nucléaires

Téhéran(IRNA)- L’ambassadeur d’Iran auprès des organisations internationales basées à Vienne a mis en garde contre tout acte de sabotage contre les installations nucléaires iraniennes, affirmant que de tels actes devraient être condamnés par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

"Nous mettons en garde contre un tel aventurisme imprudent et dangereux", a déclaré jeudi Kazem Gharibabadi. «De tels actes malveillants devraient être fermement condamnés par l'Agence et ses États Membres.»

Gharibabadi a fait ces remarques dans son rapport à la session saisonnière du Conseil d'administration de l'AIEA.

En plus de protéger ses installations nucléaires de toute manière qu'il juge nécessaire, l'Iran se réserve le droit de prendre des mesures appropriées contre de telles menaces, a-t-il déclaré.

Il faisait référence à un incident du 2 juillet survenu à l'installation nucléaire de Natanz. À l’époque, l’Iran n’a pas révélé la cause de l’incident.

À la fin du mois dernier, le porte-parole de l'Organisation de l'Agence de l'énergie atomique d'Iran (AEOI) a annoncé que l'explosion était un acte de «sabotage».

«Les enquêtes de sécurité confirment la [nature] du sabotage de cette action et ce qui est certain, c'est que l'explosion a eu lieu à Natanz, mais les responsables de la sécurité annonceront les détails de l'explosion et comment elle a eu lieu et quels matériaux ont été utilisés dans l'explosion, "

Behrouz Kamalvandi a déclaré le 23 août au réseau d'information al-Alam.

Deux semaines plus tard, Kamalvandi a déclaré que les éléments et les raisons de l'acte de sabotage avaient été identifiés.

«Les éléments et les raisons de l’acte de sabotage dans l’installation de Natanz ont été identifiés, mais il n’est pas possible de donner plus d’informations puisque la question est sous enquête», a-t-il déclaré le 6 septembre.

Dans ses remarques de jeudi, Gharibabadi a déclaré: «Je voudrais également souligner que ces actes malveillants n’affecteront pas négativement le programme nucléaire iranien, mais serviront seulement d’incitation à accélérer son développement.»

L’ambassadeur a également déclaré que le fait que 22% des inspections de l’AIEA soient menées en Iran montre que la République islamique a le programme nucléaire pacifique le plus transparent parmi les États membres de l’AIEA.

"Bien que l'Agence soit censée se concentrer sur les activités actuelles, l'Iran a volontairement accepté la demande de l'Agence de traiter d'éventuels problèmes de garanties", a-t-il déclaré, selon l'IRNA.

Il a également évoqué les efforts des États-Unis pour détruire l’accord nucléaire iranien, officiellement appelé Plan d’action global conjoint (JCPOA), disant que comme les quelques adversaires du JCPOA n’ont trouvé aucune excuse pour détruire le JCPOA et la coopération de l’Iran avec l’AIEA, «ils ont tenté en vain de fonder leurs arguments sur des allégations infondées et sans fondement».

«Néanmoins, il appartient au Conseil des gouverneurs et au Secrétariat de l’Agence de faire preuve de la sagesse et de la prévoyance nécessaires pour éviter de s’embrouiller dans leurs méfaits», a-t-il souligné.

L’ambassadeur a déclaré que depuis de nombreuses années, les États-Unis et Israël parlent de la possibilité d’une bombe nucléaire iranienne et des activités nucléaires soi-disant clandestines de l’Iran pour détourner l’attention de la communauté internationale et de l’AIEA.

«Malgré cela, jusqu'à présent, il n'y a pas de nouvelles sur une telle bombe fantastique, mais plutôt l'Iran s'est révélé être le pays le plus transparent en acceptant plus d'un cinquième du total des inspections de l'Agence», a-t-il expliqué.

"L'Iran a également exprimé sa position ferme contre les armes nucléaires et la nécessité de leur élimination totale", a-t-il ajouté.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 6 =