21 sept. 2020 à 17:58
Journalist ID: 2385
Code d'info: 84049227
0 Persons
L'AIEA salue, encore une fois, l'accord avec l'Iran

Londres (IRNA)- Le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi, s’exprimant lors de la cérémonie d’ouverture de l'Assemblée générale de l'Agence à Vienne a de nouveau salué l'accord avec l'Iran sur la mise en œuvre des pactes de garanties et a exprimé l'espoir que cet événement renforcera la coopération et la confiance mutuelles.

Selon l'IRNA, Rafael Grossi a expliqué lors de la 64e Assemblée générale annuelle de l'Agence vienoise que l’AIEA fera rapport au Conseil des gouverneurs, de manière permanente, sur la mise en œuvre des obligations nucléaires de l'Iran liées au Plan global d’action commun sur le nucléaire de 2015 (PGAC).

Grâce à une série de mesures techniques, appelées « garanties », l’AIEA vérifie que les États respectent leurs obligations juridiques internationales et n’utilisent les matières et la technologie nucléaires qu’à des fins pacifiques. Son travail de vérification indépendante lui permet de jouer un rôle indispensable dans la prévention de la prolifération des armes nucléaires.En signe d’ouverture, l’Iran a fourni volontairement à l’Agence internationale de l’énergie atomique, l’accès à deux sites spécifiés par l’Agence. L’Iran est le pays le plus visité par les inspecteurs onusiens parmi les pays membres du Traité de non-prolifération d’arme nucléaire (TNP).

Lire aussi: Rafael Grossi qualifie l'Iran de "partenaire important" de l'AIEA

La 64e session de l'Assemblée générale de l'Agence internationale de l'énergie atomique s'est ouverte aujourd'hui, lundi 22 septembre 2020, au siège de l'AIEA à Vienne.

Le rendez-vous, qui durera jusqu'à vendredi, réunira des représentants, des ambassadeurs et des hauts fonctionnaires des 171 pays membres de l'Agence, tant physiquement qu’en ligne.

L'examen des stratégies visant à renforcer les activités de l'Agence dans le domaine de la science et de la sûreté nucléaires et la mise en œuvre de l'Accord de garanties généralisées au Moyen-Orient figurent à l'ordre du jour de cette réunion.

Les participants devraient également discuter du rapport 2019 de l'AIEA sur les coopérations techniques, le budget et l'équilibre financier de l'Agence internationale.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 10 =