Le monde préfère le multilatéralisme basé sur l'indépendance à l'unilatéralisme avec intimidation (l’envoyé iranien à Paris)

Téhéran (IRNA)- L'ambassadeur d’Iran en France a déclaré que le monde choisirait le multilatéralisme basé sur l'indépendance plutôt que l'unilatéralisme par la force et la coercition.

Dans son compte Twitter, lundi 22 septembre, Bahram Ghasemi a souligné les mesures injustifiées et peu fiables prises par les États-Unis au Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU) et a réaffirmé que le monde choisirait le multilatéralisme basé sur l'indépendance plutôt que l'unilatéralisme coercitif et qu'un tournant historique est émergent.

Il a poursuivi en disant que les actions peu fiables prises par les États-Unis au Conseil de sécurité des Nations Unies, la persistance de l'entêtement et le sabotage après l'opposition de la plupart des membres du Conseil de sécurité des Nations Unies ainsi que la fausse déclaration de rétablissement des sanctions de l'ONU contre l'Iran étaient une autre partie d'un scénario autoproclamé pour contester les réalisations transcendantes du monde en croissance dans le domaine du multilatéralisme.

Le non-respect par le Conseil de sécurité de l’ONU et les parties impliquées dans le JCPOA, dont trois pays européens (France, Allemagne et Royaume-Uni), de l’approche américaine anti-iranienne a marqué une triple défaite pour les actions illégitimes et illégales des États-Unis, a-t-il déclaré, ajoutant: «L'adhésion de l'E3 (trois pays européens) à leurs engagements dans l'accord nucléaire iranien pourrait être leur première réponse et action pratique face à la légitimité et à l'engagement de l'Iran.»

L'ambassadeur iranien en France, Bahram Ghasemi, a de nouveau souligné que le monde choisirait le multilatéralisme indépendant plutôt que l'unilatéralisme coercitif et ce tournant historique en émergence.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 4 =