Civils tués dans les attaques militaires sur le Yémen : l’Iran appelle la communauté internationale à intervenir

Téhéran(IRNA)-L’adjoint principal du ministre iranien des Affaires étrangères, pour les spéciales politiques, Ali Asghar Khaji, a qualifié d’ « acte inhumain » et de « contraire aux principes et règlements internationaux », les bombardements et les frappes militaires menés par la coalition d’agression saoudienne contre le peuple opprimé du Yémen, sous blocus, et a appelé la communauté internationale à intervenir pour empêcher la poursuite de ces frappes meurtrières.

Selon le rapport du mercredi 23 septembre de l’IRNA, Ali Asghar Khaji a rencontré le représentant suédois pour le Yémen.

Les deux parties ont passé en revue les derniers développements au Yémen et la situation difficile causée par l'épidémie de coronavirus dans le pays, ainsi que les moyens de résoudre les problèmes existants.

Les deux diplomates se sont également penchés sur les moyens possibles d'envoyer de la nourriture et une aide médicale au peuple yéménite.

Les deux hommes ont également souligné la nécessité de trouver une solution politique pour mettre fin à la guerre au Yémen par le biais d’un dialogue yéméno-yéménite.

La destruction progressive du Yémen et le blocus terrestre, aérien et maritime, mais aussi médiatique, ont provoqué la « pire crise humanitaire du monde », selon l’ONU.

Depuis le 26 mars 2015, le Yémen est la cible des bombardements de la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite, secondée par les Emirats arabes unies. La guerre a fait des millions de morts, blessés et déplacés. Toujours selon l’ONU, les deux tiers de la population dépendent de l’aide alimentaire pour survivre et environ 24 millions de Yéménites, soit 80% de la population du pays, ont besoin d’une forme d’aide ou de protection.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 5 =