L’attaque terroriste américaine contre le général Soleimani et Abou Mahdi al-Mohandes une «insulte à la souveraineté irakienne»

Téhéran (IRNA)- Le président du Parlement iranien a déclaré que l'assassinat américain de l'ancien commandant de la Force Qods du CGRI. Le général Soleimani et Abu Mahdi Al-Muhandis, était une insulte à la souveraineté de l’Irak.

S'exprimant lors de sa réunion avec le ministre irakien des Affaires étrangères en visite, Fuad Hussein, tard ce samedi, Mohammad Bagher Ghalibaf a réitéré que l'attaque terroriste américaine contre le martyr Soleimani et Abu Mahdi Al-Muhandis était une insulte à la souveraineté de l'Irak.

Lors de cette réunion, les deux parties ont discuté des questions bilatérales, régionales et internationales.

Ghalibaf a déclaré que les relations entre la République islamique d’Iran et l’Irak sont «stratégiques».

La souveraineté, la sécurité, l'indépendance et l'intégration de l'Irak ont toujours été soulignées par la République islamique d'Iran, a-t-il dit, ajoutant: «Nous pensons que l'Irak joue un rôle très constructif, significatif et influent dans la région.»

Ghalibaf a poursuivi en décrivant que l'intervention américaine dans la région et la présence de terroristes de Daech soutenus par les États-Unis étaient une menace pour la paix, la stabilité et la prospérité en Irak et dans la région.

Certains pays de la région, sous la pression du gouvernement américain, ont traité de la normalisation des liens avec le régime sioniste, a-t-il déclaré, ajoutant «Il ne fait aucun doute que le monde islamique ne doit pas rester silencieux face à cet acte odieux, car la question de la Palestine est la première question prioritaire de la Oummah islamique.»

Ailleurs dans ses remarques, Ghalibaf a déclaré que la République islamique d'Iran soutenait toujours l'Irak en tant que pays voisin et islamique important, ajoutant: «L'expulsion des forces terroristes américaines de la région est l'une des revendications les plus importantes du peuple, du gouvernement et du parlement irakiens.»

Le Ministre irakien des affaires étrangères, Fuad Hussein, a pour sa part exposé certains développements régionaux et internationaux et a exprimé l’espoir que l’Iran continuera à soutenir l’Irak.

Il a souligné le moment de l'expulsion des États-Unis d'Irak et a souligné l'adhésion du peuple, du Parlement et du gouvernement irakien à maintenir l'indépendance et l'intégrité territoriale de son pays.

Il a ensuite souligné la nécessité de renforcer les relations bilatérales entre l'Iran et l'Irak dans tous les domaines.

Le 3 janvier, l'ancien commandant de la Force Qods du CGRI, le lieutenant-général Soleimani et commandant en second du PMU irakien Abu Mahdi Al-Muhandis, a été assassiné par les forces terroristes américaines à l'aéroport international de Bagdad.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 8 =