Pêche et aquaculture: une production de 526 000 tonnes l’an dernier en Iran

Téhéran (IRNA)- Le vice-ministre du Développement de l'aquaculture de l'Organisation des pêches d'Iran, Hossein Abdolhei, a déclaré que le volume de la production aquacole avait atteint l'année dernière 526 mille tonnes, et malgré l'impact du coronavirus sur le marché de consommation et le transport pour l'exportation, un programme de relance de la production dans ce domaine est à l'ordre du jour.

Hossein Abdolhei a mentionné que l'un des programmes de pêche du pays en 2019 dans l'aquaculture était la production de 500 tonnes de tilapia.

Il a déclaré qu'un tel volume de produits était produit avec l'autorisation de l'Organisation de protection de l'environnement dans les quatre provinces du Khorasan du Sud, Qum, Semnān et Yazd.

« Cette année, en raison de la propagation du coronavirus, le marché de la consommation et de l'exportation de poissons d'élevage a été confronté à des conditions difficiles», a-t-il déclaré.

Selon lui, l'Iran se classe premier au monde pour la production de saumon, cinquième pour la carpe, deuxième pour le caviar et troisième dans le monde pour la production de viande d'esturgeon.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 8 =